mon amerique a moi !

Publié le 10 Novembre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, jusqu'à la D2 sur la crête de la colline voisine, ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Nous ne ramenons que de très rares "souvenirs de voyage", mais j'aime bien rapporter des torchons qui ne prennent que peu de place et rappellent les endroits visités.

J'ai acheté celui-là à la boutique de Mount Vernon, la maison de George Washington, que nous avons visitée lors de notre dernier voyage aux USA, à l'été 2014. 

Voyage immobile (25)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !, #Mon Amérique à moi !

Repost0

Publié le 3 Novembre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, jusqu'à la D2 sur la crête de la colline voisine, ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Dans les années 90, nous passions les vacances d'hiver en Floride et je ramassais de jolis coquillages sur les plages de Cocoa Beach.

Voyage immobile (24)

Au retour, en les combinant à des perles achetées à la Droguerie, je fabriquais des colliers comme celui-ci.   

Voyage immobile (24)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !, #Mon Amérique à moi !

Repost0

Publié le 27 Octobre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, jusqu'à la D2 sur la crête de la colline voisine, ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Nous ne ramenons que de très rares "souvenirs de voyage", mais nous avions pris l'habitude de rapporter des verres publicitaires de nos vacances américaines.

Celui-là vient de chez Rubio, une chaînes de restaurant californienne dont une des spécialités est les tacos au poisson

Nous n'y sommes allés qu'une fois, en 2002, sans avoir trop aimé ces tacos poisson ... mais le verre est joli !  

Voyage immobile (23)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !, #Mon Amérique à moi !

Repost0

Publié le 6 Octobre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, jusqu'à la D2 sur la crête de la colline voisine, ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Nous ne ramenons que de très rares "souvenirs de voyage", et, quand ça arrive, il s'agit souvent d'objets de petite taille, des objets publicitaires le plus fréquemment, parfois des vêtements, d'autre fois des bijoux.

Lors de notre premier road-trip avec l'Enfant, pour les vacances de printemps de 1997, juste avant d'arriver au Grand Canyon, sur un stand de bord de route, j'avais acheté ce collier à une marchande indienne de la tribu des Utes. 

Voyage immobile (20)

Composé de perles de nacre et de fétiches animaux en pierres locales, je l'ai beaucoup porté 

Voyage immobile (20)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Mon Amérique à moi !, #C'est la vie !

Repost0

Publié le 29 Septembre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, jusqu'à la D2 sur la crête de la colline voisine, ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Nous ne ramenons que de très rares "souvenirs de voyage", mais dans les années 90, nous avons pris l'habitude de rapporter des verres publicitaires de nos vacances américaines.

Une des chaînes de restaurant où nous aimons bien déjeuner est Taco Bell, qui n'est malheureusement pas arrivée en France. On y déjeune de tacos et/ou de salades ...

Au fil des années, j'ai collecté de nombreux verres :) 

Voyage immobile (19)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Mon Amérique à moi !, #C'est la vie !

Repost0

Publié le 22 Septembre 2020

Voyage immobile (18)

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, dans les limites des collines du Lauragais et de la plaine de Garonne ... nous avons à la maison certains souvenirs de voyages passés ...

Dans les années 90 du siècle dernier, nous allions en Floride, passer une dizaine de jours au soleil au moment des vacances de février, afin de nous gorger de ciel bleu et de soleil au plus froid des hivers parisiens.

Lors de notre premier séjour dans la région d'Orlando, début 1990,un jour où la pluie nous avait surpris, nous sommes allés visiter le siège de l'entreprise Tupperware.

Dans une maison témoin, directement sortie des années 50, on trouvait tous les produits de la marque exposés en situation.

Les placards de la cuisine ne débordaient plus d'emballages froissés, mais tous les ingrédients étaient rangés dans des boites dédiées, avec ou sans bec verseur ad hoc, les épices étaient sagement rangées dans des contenants transparents étiquetés.

La nouveauté de l'année étaient les plats dans un matériau plastique révolutionnaire qui pouvait passer directement du congélateur au micro-ondes !

Totalement futuriste pour nous qui n'avons disposé d'un four à micro-ondes qu'en 1999.

En fin de visite guidée, on nous a offert à chacun un petit récipient dans ce nouveau matériau.

Depuis, il nous sert au quotidien, tant à Paris qu'à Toulouse, pour la conservation du beurre, détaillé en portions de 75 grammes (issu de tablettes de 500 g conservées au congélateur).

Le troisième, sert, lui à la conservation de restes d'aliments.

31 ans après, ils sont comme neufs, sans rayures, ni égratignures !  

Voyage immobile (18)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !, #Mon Amérique à moi !

Repost0

Publié le 15 Septembre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, dans les limites des collines du Lauragais et de la plaine de Garonne ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Nous avons acheté ce verre en 1992 ou 1993, lors d'une de nos premières visites au parc Disney de Marne-La-Vallée, qui s'appelait  Eurodisneyland, et pas encore Disneyland Paris ...

Voyage déjà presque immobile, puisque nous habitions alors à une vingtaine de kilomètres du site !

J'ai retrouvé ce verre cet été, lors d'une opération de rangement du garage ... et il m'a rappelé des tas de souvenirs !  

Voyage immobile (17)
Voyage immobile (17)

Voir les commentaires

Repost0

Publié le 8 Septembre 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, dans les limites des collines du Lauragais et de la plaine de Garonne ... nous avons à la maison certains souvenirs de voyages passés ...

Nous ne ramenons que de très rares "souvenirs de voyage", mais de notre tout premier séjour au Etats-Unis, en 1982, nous avons rapporté cette balle de base-ball qui nous le rappelle depuis.

Voyage immobile (16)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Mon Amérique à moi !, #C'est la vie !

Repost0

Publié le 31 Août 2020

A défaut de partir en voyage, de découvrir d'autres paysages que celui qui entoure la maison, le jardin et au-delà, jusqu'à la D2 sur la crête de la colline voisine, ... nous utilisons certains souvenirs de voyages passés ...

Nous ne ramenons que de très rares "souvenirs de voyage", mais dans les années 90, nous avons pris l'habitude de rapporter ces verres publicitaires de nos vacances américaines.

En les faisant remplir, à chaque pause boisson, ils permettaient d'éviter les gobelets jetables ... et nous rappelaient les vacances lorsque nous l'utilisions à la maison.

Voyage immobile (15)

Au fil de nos vacances américaines, nous avons visité les parcs de San Diego, en Californie, Orlando en Floride et San Antonio au Texas ... mais je ne me souviens plus de quel parc nous avons ramené ce verre ... 

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Mon Amérique à moi !, #C'est la vie !

Repost0

Publié le 20 Août 2020

Lors d'un de nos premiers séjours en Californie, au début des années 80, nous avions visité le village-musée de Solvang, un village danois plus vrai que nature où nous nous avions cru être en Europe du nord... 

Quand j'ai inventé cette salade de crevettes et avocats, j'ai tout de suite pensé à ce village et voilà d'où cette recette tire son nom.

J'ai pris, pour deux : 
1 sachet de crevettes décortiquées
(surgelées, IKEA, oui, oui ! j'adore les produits de leur épicerie) 
1 avocat mûr à point 
1 cuillère à soupe de raifort
1 cuillère à soupe de mayonnaise (Maille pour moi) 
1 cuillère à soupe de crème liquide
1 cuillère à café de crème épaisse
1 cuillère à soupe de ciboulette ciselée

Mélanger la mayonnaise, les deux crèmes et la ciboulette ; enrober les crevettes de cette sauce.
Mixer l'avocat avec la cuillère de raifort
Dans un cercle de 5 cm de diamètre posé sur une assiette, mettre une couche de crevettes, une couche de purée d'avocat, le reste des crevettes, la crème d'avocat.

Salade de Crevettes Solvang

Décorer de lamelles d'avocat et de tomates.
Enlever délicatement les cercles.
Servir sans attendre et déguster aussitôt 

Salade de Crevettes Solvang

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Cuisine, #Mon Amérique à moi !, #Scandinavie

Repost0