livres

Publié le 8 Mai 2006

J'ai (déjà :-) fini Digital Fortress, de Dan Brown (pas encore traduit en français). C'est son tout premier livre et le style est fidèle aux trois suivants qui ont été publiés.  Une différence notable toutefois : l'action principale se déroule dans un lieu clos, dans une ville américaine qu'il n'est pas important de préciser (on est loin du périple du Da Vinci Code ou d'Anges et démons !), mais l'action secondaire se déroule à Séville (Espagne).

Pour cet aspect, ça me rappelle Deception point, dont les deux actions suivies en parallèle étaient dans des lieux totalement différents.
Et aussi ... l'intrigue est un peu similaire et comme je les ai lu à peu de temps d'intervalle, j'ai rapidement distingué le bien du mal  :-)  Sinon, juste un petit bémol : bien que l'héroïne ait une thèse de maths (ou l'équivalent américain), elle est un peu lente à la détente à la fin, ...  j'avais trouvé avant elle moi :-)

Je ne vous en dirai pas plus ... mais si vous avez aimé les autres livres de Dan Brown, vous aimerez probablement celui-là !
Quant à sa sortie en français, je pense qu'il va falloir attendre un certain temps ...

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 4 Mai 2006

J'ai découvert Tony Hillerman en 1992 avec son roman "Le peuple de l'ombre", et j'ai tout de suite été séduite par sa peinture du peuple Navajo et de leurs traditions qu'il évoque au fil de ses romans retraçant les aventures de Joe Leaphorn et de Jim Chee, membres de la police de la Tribu Navajo.
Les romans de Tony Hillerman se passent tous au Pays des quatre coins, là où les frontières de l'Arizona, de l'Utah, du Colorado, et du Nouveau Mexique, se coupent à angle droit, les 4 Corners.
C'est dans ces livres que j'ai d'abord appris à connaître des endroits comme Window Rock, le siège du gouvernement et des services officiels de la Nation Navajo, qui tire son nom du rocher qui surplombe la ville :

Jim Chee, Joe Leaphorn et leurs acolytes fréquentent aussi régulièrement Shiprock dont l'étrave semble fendre le paysage désertique :  

En 1997, nous avons commencé à découvrir ce pays lors de notre premier voyage dans l'Ouest Sauvage. Cette année là, nous avons visité les Parcs Nationaux principaux que sont le Grand Canyon, Monument Valley, Zion, le lac Powell et bien d'autres. Nous étions passés près de Mexican Hat, allant jusqu'aux 4 corners en longeant la San Juan River, tout près de l'endroit où se trouve la caravane de Jim Chee ....

Depuis, nous avons approfondi notre connaissance de cette région en y revenant à plusieurs reprises (je vous en parlerai à l'occasion).

Skeleton manMais hier soir, j'ai terminé Skeleton Man, le dernier ouvrage de Tony Hillerman dont l'action se déroule justement dans les paysages magiques du Grand Canyon ....
L'histoire est intéressante, même si depuis quelque temps ses romans n'ont plus la force de ses débuts et regorgent parfois de flash-backs renvoyant au livre précédent dans la série.
Je ne regrette pas de l'avoir lu, j'ai passé un bon moment, et ce livre m'a permis de rejeter un œil aux photos de notre dernier voyage américain et de vous proposer les deux photos ci-dessus.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 1 Mai 2006

Visuel Sauve-moiJ'ai fini Sauve-moi de Guillaume Musso ! Il se lit donc très vite et est très très bien ! Le seul petit défaut, c'est qu'il y a des similitudes avec Et après ... (avec la mort qui rôde au fil des pages). Et j'ai d'ailleurs appris hier que son prochain livre, Seras-tu là ?, sort prochainement (et oh ! comme de par hasard ! c'est bientôt mon anniversaire :-)


Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 29 Avril 2006

Bonsoir !

 

Mon dernier article commence à dater, mais je n'ai pas trop le temps en ce moment ! Mes révisions ont pris fin vendredi dernier et je suis en concours depuis lundi (ma semaine s'est terminée ce midi ...), à raison de 6 à 8h par jour. Je n'ai pas trop envie d'en parler (surtout que c'est le plus dur - a priori - en premier), mais le prochain qui me dit que Centrale, c'est plus facile que les Mines, je l'étripe !

Enfin ... sinon, les 2 derniers livres que j'ai fini sont :

- Deception point de Dan Brown, en VO (par acquis de conscience vis-à-vis des concours, je l'ai repris pour le finir :-) Il est fidèle aux autres, totalement irréaliste, mais le rythme est prenant et l'histoire pleine de rebondissements (parfois prévisibles - même par moi qui suis assez naïve :-)

- Les amants du n'importe quoi de Florian Zeller ... heu ... je l'ai lu en 2 soirs pour me délasser les soirs de mes premiers jours de concours (c'est assez court et écrit un peu gros) ... J'ai pas aimé ! Le début, ça va à peu près, mais une fois qu'on se fait au style de l'auteur (pas si mal), on se rend compte qu'il n'y a pas vraiment d'histoire et que le personnage principal est horripilant :-) !!

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 25 Avril 2006

Jean-Paul DuboisJ'ai découvert Jean Paul Dubois en 1991, avec 'Vous aurez de mes nouvelles', puis l'année suivante avec 'Parfois je ris tout seul'.

J'ai lu tous ses livres, nouvelles et romans ainsi que ses chroniques américaines ('L'Amérique m'inquiète' et 'Jusque là tout allait bien en Amérique') et je les ai tous beaucoup appréciés. 

J'éprouve une certaine tendresse pour des titres comme 'Les poissons me regardent', 'Tous les matins je me lève' ou 'La vie me fait peur' ...

J'ai adoré l'adaptation cinématographique de 'Kennedy et moi' de Sam Karmann avec Jean Pierre Bacri dans le rôle principal.

J'ai été ravie, en 2004, quand il a enfin été récompensé par un prix, le Fémina pour 'Une vie française'.Une vie française

Mais .....

J'ai terminé hier soir 'Vous plaisantez Monsieur Tanner' ..... et je suis très déçue !  Tant par l'histoire (assez creuse et qui a pas véritablement de fin) que par la forme (chapitres courts, pas très bien écrits) et le thème (Peter Mayle a fait mieux dans 'Une  année en Provence' et avec beaucoup plus d'humour)

Vivement le prochain !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 19 Avril 2006

Les menteursJ'ai terminé hier "Les menteurs" de Marc Lambron.

Son sujet, les retrouvailles 30 ans après de camarades de khâgne (Prépa Lettres) des années 70, m'intéressait, pour différentes raisons.

D'abord, le regard porté par l'auteur sur ses années de classe préparatoire au lycée du Parc, à Lyon, faisait écho à mon année de prépa HEC au lycée Pierre de Fermat de Toulouse à la même époque, de même que l'intégration dans une école parisienne.

Ensuite, parce que les vies des trois personnages principaux mettaient en lumière l'évolution de la société française de ces trente dernières années, regards différents portés par un proche du pouvoir politique, une journaliste (de mode) et une professeur de fac.

Et finalement, parce que la parfaite maîtrise de notre langue par l'auteur fait de ce roman un pur plaisir de lecture.

Voilà le "mot de l'éditeur" sur ce roman, copié du site de la FNAC :

Karine, Claire et Pierre ne se sont pas revus depuis leurs études en 1975 au lycée du Parc à Lyon. Les trois amis se retrouvent trente ans après, dans les jardins de l’Observatoire à Paris. Ils se sont aimés, ils se sont éloignés. Ils se sont endormis hippies, ils se sont réveillés yuppies. Claire, l’universitaire corsetée qui s’enflamme sur les campus, Karine, la papillonnante journaliste de mode, et Pierre, le normalien passé par les antichambres du pouvoir, racontent en récits intimes et croisés l’évolution d’une génération engagée puis désagrégée. Ce roman d’une époque dévoile les corruptions ordinaires du siècle. Désillusions, amours et mensonges sous Prozac colorent de noir et de rose la chronique de leur jeunesse évanouie.
L’université et la presse, la mode et la politique, la télévision et le sexe, les jeux du sentiment et les masques de l’ambition : ces « gueules cassées de l'amour » disent aussi une guerre impitoyable.
Marc Lambron, à la fois féroce pour son époque et tendre pour ses personnages, nostalgique mais lucide, nous entraîne dans la ronde : une danse sur les cendres du passé.

En rentrant hier soir, dans la voiture, j'ai entendu Marc Lambron parler de son nouveau roman (Une saison sur la terre) sur France Culture, dans l'émission de Jean Lebrun, Travaux Publics. Le thème principal de cet ouvrage ressemble à celui des menteurs, en plus autobiographique. Il va sans dire que je le lirai prochainement.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 16 Avril 2006

Toujours dans le cadre du Prix du Polar SNCF, je viens de terminer 'Le déjeûner du Coroner' de Colin Cotterill paru dans la collection Carré jaune d'Albin Michel. 


Après quelques difficultés pour rentrer dans l'histoire, une bonne centaine de pages quand même sur 375, j'ai bien apprécié ce roman.

L'humour du héros, ses observations sur la vie quotidienne au Laos, les écartèlements entre principes communistes et traces laissées par les occupations française et américaine, la présence du passé et des esprits contribuent à rendre ce livre intéressant et ... très différent.
En voilà le résumé de l'éditeur, tel que le propose la FNAC :

Laos, 1976. Les communistes du Pathet s'emparent du pouvoir et l'intelligentsia fuit le pays. Siri Paiboun, un médecin qui a fait ses études à Paris, décide de rester. À 72 ans, et bien que n'ayant jamais pratiqué d'autopsie, il est nommé coroner. Malgré l'âge, il a gardé intactes sa curiosité et son intégrité, et ce n'est pas une poignée de bureaucrates ignorants qui va lui dicter sa loi ! Quand la femme d'un ponte du Parti meurt en plein banquet et que les cadavres de trois soldats vietnamiens sont retrouvés sur les eaux d'un lac laotien, tous les regards se tournent vers lui. Décidé à résoudre ces crimes en dépit des tentatives d'intimidation, Siri mène l'enquête, recrutant au passage quelques vieux amis, mais aussi les shamans hmongs, les esprits des forêts, et même ceux des morts qui le visitent en songe... Première des aventures du Dr. Siri, vieux sage excentrique revenu de tout - un peu Maigret sauce saté, un peu Juge Ti -, Le Déjeuner du coroner comblera les fans d'Alexandre McCall Smith et tous les amateurs de polars originaux, brillants et pleins d'humour.

Le déjeuner du coroner

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 12 Avril 2006

Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas parlé de mes lectures ....

Peut être parce que j'ai beaucoup de livres en cours, plus que d'habitude en tous cas .... ou parce que je brode plus que je ne lis en ce mmoment !

Hier soir j'ai terminé 'Anges et Démons' de Dan Brown entamé le week end dernier. Je l'avais déjà lu en VO il y a deux ans, mais, depuis nos vacances romaines de l'an dernier,  je voulais le relire pour retrouver les places, églises et fontaines où se passe l'action, après les avoir vues en vrai ! Comme dans tous les Dan Brown, il y a du suspense ... beaucoup d'invraisemblances, mais la balade romaine vaut le coup !

Toiles de maître - Hannelore Cayre

Dans le cadre du prix du Polar SNCF que j'ai déjà évoqué avec La chambre des morts, j'ai lu récemment 'Toiles de maître' d'Hannelore Cayre. Pas mal, un peu déjanté, une histoire d'avocats / truands / politiciens véreux / détrousseurs de la seconde guerre mondiale / ...  Amusant, quelques trouvailles, j'ai passé un bon moment ...

J'ai aussi en train 'La mémoire des os' de Cléa Koff, mais l'histoire (vraie) qu'elle raconte est assez dure, et son livre difficile à lire d'une traite, malgré quelques anecdoctes amusantes. Elle est archéologue / médecin légiste et a analysé des charniers rwandais et bosniaques pour en identifier les victimes.

Pour finir, j'ai commencé lors de mon déplacement de la semaine dernière, un nouveau Jane Austen : 'Raison et Sentiments', mais les personnages et l'histoire sont beaucoup moins intéressants que ceux d'Orgueil et Préjugés. Cet ouvrage est bien de son époque, alors qu'Orgueil et Préjugés traitait d'un sujet intemporel ... Je vais le terminer, bien sûr, mais j'y prends moins de plaisir, et je pense que, contrairement à Marie, je ferai une pause avant de reprendre un ouvrage de Jane Austen ...

Sinon, parmi les livres que j'ai préparés pour un prochain voyage, il y a les "Mémoires d'Hadrien" de Marguerite Yourcenar, pour une re-lecture. C'est un des meilleurs livres que j'ai lu ces dernières années. Sans l'avoir planifié ainsi, j'ai eu la chance de le lire pendant un voyage en Grèce, et donc au fil du voyage, j'ai traversé des lieux où avait vécu Hadrien (le plus hélléniste des empereurs romains...), apprécié des paysages qu'il avait admiré, des monuments qu'il avait fait construire, .....

(A suivre ...)

Voir les commentaires

Rédigé par Bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 6 Avril 2006

J'ai (déjà) fini Bienvenue au club, de Jonathan Coe, qui m'a beaucoup plu !! Il mélange les styles, ce qui en fait un livre assez vivant. L'histoire se déroule dans les années 70, à Birmingham (en Angleterre), et on suit l'évolution sur plusieurs années de collégiens-lycéens et de leurs parents, sur un fond de crise (grêves continuelles ... ce qui n'est pas sans rappeler un autre pays !) et de haine envers tout ce qui se rapporte à l'Irlande et aux immigrés.

La "suite" 20 ans après est sortie en janvier (Le cercle fermé), qu'il me tarde de pouvoir lire !

En attendant, j'ai commencé Devine qui se marie !, d'Owen Slot dans un style tout à fait différent, pour reposer mes neurones :-)

A part ça, je suis toujours en pleine révisions. Les séances avec les profs se terminent demain midi, et il me restera 2 semaines pour travailler "en groupes", avant d'attaquer les concours ...

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 19 Mars 2006

"Il aura bientôt vingt ans. Cet âge décourageant où l'on croit encore que tout est possible. Tant de probabilités et tant d'illusions. Tant de coups à prendre dans la figure aussi"
Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, Anna Gavalda

J'ai repris ce livre hier, je n'avais pas réussi à le finir il y a quelques mois. Trop triste. Et hier j'ai réussi à finir les 4 nouvelles qu'il me restait à re*découvrir (parce que je me suis rendue compte que je l'avais déjà lu en entier, et non pas à moitié comme je le pensais, il y a un certain temps ...). C'est vraiment très bien écrit, elle sait en quelques phrases nous faire entrer dans une certaine atmosphère ("Cet homme et cette femme"). La majorité des nouvelles sont tristes ("I.I.G" ...), mais heureusement pas toutes ("Clic-clac") :-)

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0