livres

Publié le 13 Août 2006

The camel clubJ'ai terminé récemment 'The Camel Club' de David Baldacci.


J'aime bien cet auteur depuis que je l'ai découvert en 1999 avec "Une femme sous contrôle", et j'ai dévoré ses dix autres romans.

Pour celui-ci, j'ai eu un peu plus de mal.
L'histoire démarre doucement avec plantage du décor et des trois groupes de personnages principaux.

Mais je trouve que la mayonnaise ne prend pas vraiment dans ce roman ...
Est ce parce que l'histoire ressemble un peu à '24 heures chrono', série dans laquelle nous sommes immergés depuis quelques semaines ? Ou alors parceque les conspirations post 9/11 commencent à me lasser ?

Seul point très positif, la fin, tordue à souhait, à laquelle on ne s'attend pas vraiment !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 12 Août 2006

N'attendez pas trop longtempsJ'ai emprunté ce livre la semaine dernière à la bibliothèque de L***.

Il raconte par portraits croisés autour d'une maison à vendre, l'histoire du vendeur, de l'agent immobilier, de deux acheteuses potentielles.

Par petites touches, l'auteur montre comment certains événements, certaines rencontres peuvent influencer toute une vie ; comment l'affirmation de soi, de ses désirs, prend parfois du temps, le temps de mûrir, pour que la réflexion aboutisse pleinement ...

Bien écrit, ce roman laisse une impression profonde ....

 

J'ai bien aimé ce livre moi aussi. Il m'apparait comme une bulle calme, une parenthèse.

C'était le premier livre d'Agnès Marietta, je guette le suivant :-)

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 10 Août 2006

Mon âgeC'est l'été ... le temps des tenues et des lectures légères, le mois où même si on ne lézarde pas sur une plage, on lit des magasines et des livres poids- plume ....

C'est comme ça que j'ai craqué samedi dernier à la FNAC bordelaise pour "Mon âge" de Camille Pouzol .... récit-dictionnaire d'une jeune trentenaire ...

Quand j'étais petite, j'avais été frappée par le slogan utilisé par 'J'ai lu' lors de la création de cette collection de livres de poche ... "J'ai lu, des livres au prix d'un magazine"  

Et bien avec ce livre (de la collection J'ai Lu), vous avez un livre au ... contenu d'un magazine !
Et encore, certains articles sont bien plus profonds !

Là, on lit une énumération des maux de la trentenaire qui ne sait pas ce qu'elle veut (vivement la quarantaine ?) , qui ne mange qu'au restaurant (c'est ringard de cuisiner et maman ne cuisinait pas non plus !) qui ne tient plus l'alcool (bon d'accord elle s'est mis à boire à 20 ans quand ses copines ont commencé à mettre la pédale douce !), qui n'a pas d'amoureux au long cours - quelques rares amants (et encore) - et, oh horreur ! qui a ses premières rides !  
Aucun problème financier (heureusement les parents ont là quand on a craqué pour une xème paire de chaussures et un nouveau (le dernier ?) cachemire (ya pourtant plus de place dans les placards) ou la dernière création de Zadig & Voltaire ...  

Creux, très très creux et même pas délassant ! Heureusement qu'il n'a coûté que 4,28€ pour 217 pages dont certaines illustrées !  ... et que je le rapporterai bientôt chez Gibert (Marie ... tu le prendras avec les tiens ... )

Gentil, l'internaute francilien qui l'a noté 5/10 sur le site de la FNAC, !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 10 Août 2006

Rencontre sous X ou comment mélanger le milieu du X avec celui du foot...Rencontres sous X

Apparemment, ce livre est assez connu et récent ; mais je suis totalement passée à côté quand il a paru. Enfin, de toute façon, je n'ai découvert Didier Van Cauwelaert que récemment et j'aime bien son style :-)

Dans ce livre, on suit l'histoire de Talia (star du X) et de Roy (narrateur et footballeur peu utilisé par son équipe - le PSG très vraisemblablement). J'ai bien aimé, car il aborde le problème des joueurs étrangers "importés" illégalement par les clubs de foot, sujet furieusement d'actualité il y a quelques années du côté de Paris ou encore de St-Etienne. Ca permet donc de voir les choses d'un autre côté.

Extraits :

" [Talia] était née en Ukraine d'une mère mécanicienne et d'un père inconnu, alors à douze ans elle s'était mis au régime et elle avait appris le français "

" J'ai joué une fois contre le FC Nantes : ça a provoqué dans une tribune des slogans racistes, ils m'ont expulsé à la dixième minute pour raison de sécurité, et depuis je suis sur la touche "

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 10 Août 2006

Visuel Ceux qui vont mourir te saluentCeux qui vont mourir te saluent est le premier livre que je lis de Fred Vargas et je dois dire que j'ai été assez déçue...

L'histoire se passe à Rome, autour d'oeuvres volées, d'enfant caché et de trois presque trentenaires aux surnoms d'empereurs romains. Dommage que le dénouement ne soit guère difficile à deviner et heureusement que ce roman n'est pas très long...

Bref, je reste un peu sur ma faim, mais la grande soeur de mon amoureux m'a dit que c'était un des moins bien et que Pars vite et reviens tard méritait le détour, à noter donc :-)

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 4 Août 2006

Et voilà, j'ai tout lu ! Parmi les cinq livres que la FNAC m'avait envoyé, l'un d'eux est excellent (2ème roman d'une jeune auteur française qui mérite vraiment le détour), un est bon, deux sont passables et le dernier .... et bien ... disons que s'il avait été plus long (200 pages), je ne l'aurais pas terminé - je n'ai jamais rien lu d'aussi inepte ! 

J'ai renvoyé mardi mes avis et commentaires à la Direction du Livre de la FNAC.

Fin août, je vous en parlerai de façon plus précise - enfin des quatre premiers ... peut être pas du plus mauvais (sauf si, comme l'an dernier, le livre que j'avais jugé le plus mauvais été celui qui était encensé par la Critique !)

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 2 Août 2006

Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire - Tout commence malJe continue ma série de livres pour enfants !


Ma cousine (toujours de 11 ans, cf article sur "A la croisée des mondes" de P. Pullman) a aussi bien aimé la série des "Desastreuses aventures des orphelins Baudelaire". Je les ai trouvés à ma médiathèque et j'ai emprunté les 2 premiers tomes (il y en a 12 de parus).

Les orphelins Baudelaire sont 3 frères et soeur, il y a Violette (14 ans et passionnée par les Les désastreuses aventures des orphelins Baudelaire - Le laboratoire aux serpentsmachines), Klaus (12 ans et grand lecteur) et Prunille (2 ans - ou moins - et qui mord tout ce qui lui passe sous le nez).
Ils sont placés chez un tuteur, un comédien du nom de comte Olaf, qui est bien déterminé à s'emparer de l'héritage Baudelaire. En effet, les 3 enfants sont à la tête d'une grande fortune ... qu'ils n'obtiendront qu'à la majorité de Violette.
A mon avis, ces livres sont destinés à un public plus jeune que ceux de P. Pullman. L'auteur répète deux à trois fois par livre qu'il rapporte l'histoire des orphelins, qu'elle n'est pas drôle et qu'elle finira mal ; il incite (un peu) le lecteur à reposer le livre. Je trouve ça inutile (mais peut-être pas pour un public de plus petits).
Enfin, globalement, j'ai bien aimé et j'ai emprunté le tome 3 tout à l'heure !

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 28 Juillet 2006

Tony Takitani est une nouvelle de Murakami qui a été adapté au ciné au début de l'année (personnellement, je suis passée totalement à côté et je ne connaissais pas encore Murakami, mais je vous le dis à titre indicatif ;-)

Le début de la nouvelle décrit succintement la vie du père de Tony Takitani, Shozaburo Takitani, et surtout comment il en est arrivé à donner un nom américain à son fils, né juste après la guerre. Ensuite, et ce jusqu'à la fin, il raconte la vie de Tony.

J'ai bien aimé mais c'est peut-être un peu trop bref. Je sais que c'est une nouvelle, mais ça aurait (pu) mériter davantage de détails.

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 28 Juillet 2006

Ma cousine de 11 ans est une grande-lectrice-dévoreuse-de-Harry-Potter (elle était même prête à lire le dernier en anglais avant qu'il ne soit traduit, alors qu'elle était encore au primaire ;-). Elle s'est aussi plongée dans la trilogie "A la croisée des mondes" de Philip Pullman ; c'est ainsi que j'ai décidé de me plonger dans le 1er tome : Les royaumes du nord.

C'est l'histoire de Lyra, qui est entourée des érudits d'Oxford, mais qui préfère jouer avec les autres enfants qu'écouter les leçons des érudits. Ce monde n'est pas celui que nous connaissons, il est peuplé :
- d'humains, qui sont accompagnés d'un daemon (prononcer "démon"). Jusqu'à l'adolescence, ce daemon peut prendre la forme qu'il veut (chat, tigre, hermine, souris, ...), mais il prend une forme définitive à l'âge adulte
- de sorcières ; leur particularité est que leur daemon peut s'éloigner d'eux (contrairement aux humains qui ne semblent pas pouvoir s'éloigner de leur daemon de plus de quelques mètres)
- des ours en armures (eux n'ont pas de daemon)

Lyra n'a pas de famille : ses parents sont morts quand elle était petite, dans un accident de voiture. Elle n'a plus que son oncle Lord Asriel qui vient la voir de temps en temps. Et il est dit que sans le savoir, elle seule peut sauver le monde, mais il ne faut pas qu'elle en soit consciente (c'est un peu tiré par les cheveux, mais on n'en sait pas plus à la fin du tome 1 !!)

Enfin, j'ai bien accroché et je l'ai lu d'une traite (vive les vacances !!).

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 27 Juillet 2006

Je me suis replongée avec plaisir dans la série des "Meurtres à l'anglaise" d'Elizabeth George, avec Le lieu du crime.

L'histoire se déroule dans un premier temps dans un chateau, où une troupe de théâtre se réunit pour la première lecture d'une nouvelle pièce, mais l'auteur a modifié sa pièce et elle ne plaît plus, des disputes éclatent. La nuit suivante, un meurtre ...

Barbara Havers, célibataire endurcie de 30 ans habitant toujours chez ses parents et Thomas Linley, dont le niveau social est bien plus élevé que celui de Havers (ce qui manque pas de poser des problèmes), se rendent sur les lieux afin d'enquêter ...

C'est toujours aussi plaisant à lire :-)

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0