livres

Publié le 20 Avril 2007

FalaisesVoilà le seul livre d'Olivier Adam que je n'avais pas encore lu... A son achat (le lendemain de sa sortie !), je n'avais pas la tête à lire quelque chose de triste (ma rentrée en 2ème année de prépa arrivait, donc je ne voulait pas en rajouter une couche :) Bref, en ce début de printemps et avec le retour des rayons de soleil, impossible d'être dans un état semi-triste après la lecture de ce livre !

L'histoire (pris sur evene.fr) :
A 31 ans, Olivier a une petite fille de deux ans, Chloé, avec sa compagne qu'il aime tant, Claire. Il a tout pour être heureux, mais ne peut oublier sa mère défunte, il y a vingt ans jour pour jour. Ce sombre anniversaire le fait revenir sur les lieux du suicide de celle-ci, à Etretat. Les souvenirs affluent, l'homme redevient l'enfant qu'il n'a jamais cessé d'être. 
 

Ce livre est très poignant, écrit comme une autobiographie (d'ailleurs... y a-t-il un grand pas entre certains évènements de ce livre et ceux qu'il a pu vivre ?). J'ai beaucoup aimé ; c'est un livre qui reste en mémoire.

A noter qu'on y retrouve la mère de son roman Sous la pluie et Lorette d'On ira voir la mer.

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 19 Avril 2007

L'invention du père

Et hop ! Encore un livre d'Arnaud Cathrine !

 L'histoire (résumé emprunté sur le site de l'auteur) :
 Un jeune homme, Rafael, traverse la frontière franco-espagnole en direction d’un village perdu d’Estrémadure, à la rencontre d’un père agonisant, qu’il n’a pas connu. À peine arrivé, il apprend son décès. Il restera dans ce hameau déserté, face à la lâcheté de la responsabilité collective sur fond de guerre civile. Dès lors, il inventera des dialogues imaginaires pour donner un nouveau souffle à la figure tutélaire de Goyo Lasagual, «ce sale étranger».

Eh bien... je dois dire que je me suis ennuyée à la lecture de ce livre... moi qui suis pourtant une inconditionnelle d'A. Cathrine ! J'ai aimé son style dans ce roman, mais... je ne sais pas... je n'ai pas accroché !

euh ! moi non plus !

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 15 Avril 2007

Après trois semaines où je n'avais pas eu le temps, j'ai refait un tour à la FNAC jeudi.

Et comme après chaque longue absence, je n'ai pas résisté à l'attrait du rayon librairie :

Cliquez pour afficher l'image suivante

Je me trouve raisonnable ...  ;-) ...  le Tom Wolfe fait 1008 pages !!!

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 12 Avril 2007

Comme l'année dernière, la bibliothèque du CE de l'entreprise de l'Homme de la Maison participe au Prix du Polar SNCF.

La gentille bibliothécaire, qui de surcroît est notre voisine, achète l'intégralité de la sélection ; l'Homme se charge de me rapporter les livres ;-)

Les deux premiers livres de la sélection française que je viens de lire ne m'ont pas enthousiasmée du tout  :-(

Garden of love

"Garden of Love" de Marcus Malte est une histoire assez embrouillée.

 Entre les vrais souvenirs du héros, l'histoire que raconte un autre protagoniste dans un roman posthume, rien n'est vraiment clair !

Si on rajoute, dans les premiers chapitres, une scène pornographique qui n'apporte strictement rien au reste de l'histoire ni à la compréhension de l'intrigue ou à la psychologie des personnages ... et bien on a un livre qu'il vaut mieux éviter !

Je l'ai fini uniquement parce que je m'étais engagée à le lire ... et je l'ai traîné (il n'y a pas d'autre terme mieux adapté) pendant près de deux semaines !
Si vous tenez à connaitre l'avis (positif) de l'éditeur, vous pouvez cliquer sur la couverture qui vous emmènera sur le site de la FNAC !

"L'oeil de Caine" de Patrick Bauwen ressemble à s'y méprendre à un romanL'oeil de Caine  américain ... mais pas à un BON roman américain ... c'est un peu le Canada Dry du roman à suspense américain !

On prend un ex-toubib alcoolo, une starlette qui se tape tous les mecs qui passent, une mère de famille battue, un homme d'affaires désabusé, l'ex-femme du toubib paumé, un flic qui a commis une bavure, une lesbienne chicano, une black dont j'ai oublié le secret et on décide de réunir tout ce beau monde dans une émission de télé-réalité du style 'Le Loft' pilotée par une productrice sans aucun scrupule pour faire grimper l'audimat !

On pimente l'ensemble en incorporant un méchant psychopathe et un psy qui a tout faux.

On met le tout au milieu du désert, on remue bien en ajoutant quelques coyotes pour faire couleur locale, des chauve-souris dans une mine de borax désaffectée...

Puis on laisse macérer par 40° à l'ombre ...

Et on termine par un dénouement inattendu ! 

Le seul mérite de ce roman par rapport à "Garden of love" ... c'est qu'il se lit très très vite ! Je l'ai terminé en deux jours !   

En cliquant sur la couverture, vous accèderez là aussi à l'avis de la FNAC, au mot de l'éditeur, et même à un extrait du livre ! 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 9 Avril 2007

Les quatre livres de mon enfance :

La série des Kamo de Daniel Pennac
L'homme des vagues de Hogo Verlomme
La série avec Emilien de Marie-Aude Murail
Beaucoup de livres de l'école de loisirs, des auteurs comme Marie Desplechin, Agnès Desarthe, ...
 
Les quatre écrivains que je lirai et relirai encore :

Stefan Zweig
Emile Zola
Lao She
Arnaud Cathrine & Olivier Adam

 
Les quatre auteurs que je n'achèterai (ou n'emprunterai) probablement plus :
heu... je ne sais pas !

  
Les quatre bouquins que j'emmènerais sur une île déserte :

Belle du seigneur d'Albert Cohen
Autant en emporte le vent de Margaret Mitchell (dans ma PAL depuis quelques mois)
Le clan des Otori de Lian Hearn (idem !)
Le chardon et le tartan de Diana Gabaldon (idem !)

  
Les quatre premiers bouquins de ma liste de livres à lire :
Le jour où Mr Prescott est mort de Sylvia Plath
Tais-toi, je t'en prie de Raymond Carver
Le maître de thé de Yasushi Inoue
La prisonnière des Sargasses de Jean Rhys

 
Les (quatre x quatre) derniers mots d'un de mes livres préférés :
"Si seulement les morts pouvaient conclure"
Arnaud Cathine, Sweet home


Les quatre lecteurs (trices) dont j'aimerais connaître les quatre ... :
Qui veut le fait !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 8 Avril 2007

La mare

Excellent livre ...

Dans la Chine populaire, peu après la mort de Mao, Bin et sa femme occupent un tout petit appartement avec leur fille de 2 ans. Employé d'entretien à l'usine d'engrais locale, bien noté,  calligraphe et peintre pendant ses loisirs, Bin espère obtenir un appartement plus grand par son entreprise.

Le refus de ses chefs, qui ont, une fois de trop, favorisé leurs protégés, pousse Bin à dénoncer cette injustice en dessinant des caricatures (publiées dans un journal local) puis des lettres accusatrices adressées aux notables locaux, puis, comme elles restent sans effet, il en arrivera à les adresser à un journal national !

Ses mésaventures m'ont, par moments, fait penser à celles qui se produisent dans les romans finlandais d'Arto Paasilinna.

Un peu désabusé, mais toujours plein d'entrain Bin mène sa barque avec dextérité et infléchit son destin ...

Mais vivra-t-il un jour dans un  appartement plus grand ?

J'ai dévoré ce livre en moins de 24 heures (OK il ne fait que 200 pages), le lisant presque d'une traite ...
Cela fait bien longtemps que ça ne m'était pas arrivé !

Je vous le recommande donc chaudement !

Ce livre entre dans mon challenge ABC 2007, à la lettre H.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 5 Avril 2007

J'ai piqué ce questionnaire chez Anne, ... il concerne les livres
4

Les quatre livres de mon enfance :

Pourquoi des livres ? Boulimique de livres depuis toujours, ce sont davantage les collections que les titres qui me viennent à l'esprit, et en particulier :

la "Bibliothèque rose" (Comtesse de Ségur, Club des 5, Clan des sept, Les aventures d'une toute petite fille, Les Jolivet, ... ...)
Puis la "Bibliothèque verte" (Alice, Fantomette, Lancelot, Les 6 compagnons ...)
et finalement la collection Robert Laffont Jeunesse  
 
Les quatre écrivains que je lirai et relirai encore :

Entre beaucoup d'autres...
Emile Zola
Michael Connelly
Colette
Denis Tillinac
 
Les quatre auteurs que je n'achèterai (ou n'emprunterai) probablement plus :
Patricia Cornwell
Michel Houellebecq
Lolita Pille
Amélie Nothomb
  
Les quatre bouquins que j'emmènerais sur une île déserte :
Joker ... je me permets comme pour les livres de mon enface d'y intégrer des collections ;-)

La Bible (jamais lue intégralement et pourtant il parait qu'elle contient tous les autres livres)
La collection de La Pléïade (tous les classiques sur papier bible)
L'intégrale de Michael Connelly
L'intégrale de Diana Gabaldon
  
Les quatre premiers bouquins de ma liste de livres à (re)lire :
"L'oeil de Caine" de Patrick Bowen (emprunté à la médiathèque de L*))
"A dedicated man" de Peter Robinson  
"Close Case" d'Alafair Burke
"Quatre générations sous un même toit" de Lao She (chaudement recommandé par Marie)
 
Les (quatre x quatre) derniers mots d'un de mes livres préférés :
Voilà, les amarres sont larguées, l'avion va décoller, (...), c'est dire que les spleens métropolitains ne sont plus de mise.
 (Denis Tillinac, L'hôtel de Kaolack)
 
Les quatre lecteurs (trices) dont j'aimerais connaître les quatre ... :
Emmanuelle de Nantes,
Mahée,
Marie,
IsaE
     
      ... à vos plumes !
 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 3 Avril 2007

A b C      2 P5290017 One Digit / 0 7

Voilà le bilan à fin mars de mon challenge ABC 2007.

J'ai lu 11 livres en mars dont les initiales des auteurs se répartissent sur les lettres B, C, I, K, M, P et T.

Parmi ces auteurs, on compte un italien, une française, une anglaise, deux français, deux canadiens, deux américains, un allemand.

Auteurs de mars : Richard BrautiganAndrea Camilleri, Arnaud Cathrine, Greg Iles, Dirk Kurbjuweit,  Kate Mosse, JB Nadeau et J. Barlow, Guillaume Prévost, Sylvie Testud.

A suivre ...

Pour mémoire : le blog du challenge ABC se trouve

Récap : "Lettres lues" en 2007 : B, C, D, F, G, I, J, K, M, O, P, Q, S, T, X.

Mois précédents :
Janvier,  Février,

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 31 Mars 2007

Le ciel t'aidera

 
Vous connaissez Sylvie Testud, l'actrice : celle de "Stupeur et tremblements" et de "Filles Uniques" (et aussi de "La Môme", mais je n'ai pas vu ce film là !).

Mais Sylvie Testud est aussi écrivain ...

J'ai lu ce mois-ci "Le ciel t'aidera", son deuxième roman. Charmant et frais, il raconte les aventures et surtout les mésaventures d'une jeune femme qui a peur de tout ... Enfin elle a surtout peur de se faire agresser, et cela l'entraîne parfois dans des situations assez invraisemblables ou totalement cocasses ...

J'ai bien apprécié ce roman, tout autant que son premier, "Il n'y a pas beaucoup d'étoiles ce soir", que j'avais lu à sa sortie en 2003.

Conseillée par Marie, j'ai lu "la disparition de richard taylor" d'Arnaud CathrLa disparition de Richard Taylorine. L'idée du roman est intéressante : un homme disparaît, quittant femme et enfant, et son portrait se dessine peu à peu au gré du témoignage donné par une dizaine de femmes qui l'ont cotoyé et des lettres qu'il a écrites à d'autres femmes.

La première et la dernière partie de ce roman m'ont davantage plu que la partie médiane moins bien définie. Ce livre laisse une impression bizarre, les conséquences de certains choix étant atroces. 

Deux sans barreur

 J'ai choisi ce livre de Dirk Kurbjuweit, 'Deux sans barreur', à la médiathèque de L* ... pour remplir la lettre K et avoir un auteur allemand dans mon challenge ABC 2007. De mauvaises raisons, je le reconnais, mais qui m'ont permis de découvrir cet auteur contemporain qui relate dans ce court roman de 120 pages l'amitié qui naît et grandit entre deux garçons de 12 ans puis qui s'épanouit jusqu'à leurs 18 ans.
Roman d'apprentissages, d'amitié, un peu amer.
Les adultes y apparaissent étonnament absents ou indifférents à leurs enfants, englués dans leurs vies dont on ne sait pas grand chose.

Un roman assez différent de ce que je lis habituellement, mais qui mérite le détour.  

La Route de Midland

Toujours sur les conseils de Marie, j'ai lu 'La route de Midland' d'Arnaud Cathrine lors d'un déplacement parisien.
Ce livre assez court est un roman à plusieurs voix qui met en scène trois personnages principaux, Will, Amy, Singer et deux personnages secondaires, Zach et Susan, qui tous parlent de Ray ....

Le désert qui entoure la petite ville de Midland, le motel perdu à la sortie de la ville, renforcent la solitude des personnages dont nous partageons quelques jours. Ray, absent, est omniprésent dans les propos des personnages, et les conséquences de ses actes, découvertes peu à peu ont fortement influencé la vie de tous ... 

J'ai préféré ce livre à 'la disparition de richard taylor', il m'a paru plus fouillé, plus abouti aussi, bien qu'il ait été écrit avant ...

Cover ImageAutre livre lu en mars : le dernier opus de Greg Isles 'True Evil'.
Bien mieux que le précédent, c'est un bon roman américain, avec du supense, une agente du FBI qui mène une enquête solitaire hors cadre, des méchants très méchants, des femmes très belles et très vénales ... et une super héroïne qui gagne à la fin !
Au fil des romans la force et l'originalité de ses livres s'estompe.
C'est dommage ...
J'avais tellement aimé les premiers ("Dead sleep",  "Sleep no more", "The quiet game", "Mortal Fear  ou "24 hours" - sans aucun rapport avec Jack Bauer, à part le titre !).
La plupart des romans de Greg Isles se déroulent au Mississipi, dans la région de Natchez, et en Louisiane, changement de décor trés appréciable par rapport à la majorité des romans américains qui ont pour cadre la Californie ou les environs de New York.

Dernier livre lu en mars : "Williard et ses trophées de bowling" de RicharWillard et ses trophées de bowlingd Brautigan. 
 J'avais entendu dire beaucoup de bien de cet auteur ...
Mais je n'ai pas du tout accroché avec ce livre.
150 pages seulement en 10/18 m'ont convaincue de le lire en entier et de ne pas le laisser tomber en route mais ces trois histoires parallèles m'ont laissée de glace ...
A moins que ce ne soit la traduction de R. Pépin qui m'ait génée ... Un peu vieillote ... Le mot "adoncques" revient dans chaque chapitre !

Il faudrait peut être que je lise un autre roman de Brautigan en VO ... mais au vu de celui-ci, cela ne me tente guère ... 

Vous pourriez m'en recommander un ? 

  

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 28 Mars 2007

L'assassin et le prophète

Après 'Les sept crimes de Rome', dévoré en quelques jours l'été dernier, je viens de me plonger avec plaisir dans le dernier livre de Guillaume Prévost, paru chez 10/18.

Après la Rome de la Renaissance, l'auteur nous emmène à Jérusalem, au temps de l'occupation romaine, au début du premier siècle. 

Un jeune égyptien mène, malgré lui, une enquête "policière" pour élucider les meurtres qui déciment la communauté religieuse.

Qualifié de thriller biblique par l'éditeur, ce livre, qui se lit rapidement, nous entraîne dans un monde encore peu fréquenté par les auteurs de polars et il est, de ce fait, assez dépaysant.

Sans avoir - loin de là - la même force que le premier livre de l'auteur, je qualifierais cependant ce roman de "Bon livre d'été"

Bonus : des scènes (bien connues) du Nouveau Testament parsèment cet ouvrage.

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0