Publié le 17 Septembre 2006

Après le tremblement de terre

 

A chaque fois que je finis un livre d'Haruki Murakami, je ne peux m'empécher de penser "Ah, décidément, c'est celui-là que j'ai préféré !". Eh bien, ça n'a pas raté pour Après le tremblement de terre !

L'histoire : Il n'y en n'a pas qu'une, car c'est un recueil de nouvelles, qui ont toutes un rapport le tremblement de terre de Kobe, en 1995. Aucun des personnages ne s'y trouvaient lors du drame mais à un moment de l'histoire, on entrevoit en quoi leur vie sont liées à la ville de Kobe.


C'est, à ce jour le seul livre de Murakami que j'aie lu et je l'ai beaucoup aimé. La désespérance qui pointe dans chacune de ces  nouvelles est terrible, la précision du ton m'a par moments fait pensé à Raymond Carver ...
Avis aux amateurs: la NY Times Book Review du 17/09/2006 annonce la parution d'un nouveau recueil de 24 nouvelles d'Haruki Murakami ...  

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 17 Septembre 2006

Debouts de trés bonne heure hier matin, nous avons bravé la pluie battante pour aller faire un tour au marché de Lavaur, où nous n'étions pas allés depuis le mois de juillet.


Peu de commerçants étaient présents, mais nous avons quand même trouvé fidéles au poste :

 

- notre marchand de scones, fougasse (aux fritons de canard, un vrai délice !) et autres douceurs comme le fougassou (sorte de brioche au cédrat confit)

 


- ma marchande de légumes, qui est la seule chez qui je trouve des toutes petites tomates de jardin, qui ressemblent à si méprendre aux tomates napolitaines savourées à Amalfi
- le marchand / producteur d'ail et d'échalottes ...

 

La pluie ne nous a pas incité à nous promener trop longtemps et à 11 heures, nous étions de retour à la maison ...

 

Après le repas (dont je vous parlerai une autre fois, j'ai inventé une nouvelle recette de sauce pour pâtes ..), j'ai préparé des tomates confites, un plat qui embaume la maison ! 

 

Il faut : 

beaucoup de petites tomates charnues
de l'ail

 


du thym (du jardin fraîchement cueilli sous la pluie

Couper les tomates en 2 ou 4 selon leur taille en enlevant les pépins (si vous en avez le courage!) 

Les disposer sur la lèchefrite recouverte de papier alu (sinon, vous vous amuserez beaucoup en récurant le plat !) 

Parsemer de gousses d'ail écrasées et de brins de thym, verser un filet d'huile d'olive

 

 

 

Enfourner pour 3h30 à 120 °.

Sortir du four :

 

 

Mettre en bocaux, conserver au réfrigérateur

 

 

 

Déguster ... en tartines sur du pain de campagne grillé, sur des salades, des pâtes ...

 


 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost0

Publié le 17 Septembre 2006

Voyage voyagesL'histoire : Le projet de Patrick Perrin : quitter enfin Caen pour pacourir de vaste monde.

 

 

 

J'avoue, ce qui m'a poussé à acheter ce livre (contrairement à la photo, en édition de poche, quand même !), c'est que l'histoire se passe à Caen et que j'ai deux amis qui viennent d'y partir pour leurs études.


Mais finalement, ça aurait pu se passer dans n'importe quelle autre "petite" ville. Le personnage sait qu'il va partir, un jour, il va tout lacher du jour au lendemain et il partira avec seulement une valise. Une valise qu'il remplit au jour le jour. Au tout début, il achète la valise. Puis un livre (parce qu'en vacances, tout le monde a un livre, su rla plage, non ?), puis le couteau-multi-fonctions, puis ... Et ainsi de suite.

 

J'ai trouvé ça triste en fait comme bouquin. Normalement, j'aurais dû trouver le côté pathétique du gars, drôle, mais ça a été le contraire. En fait, il m'a plutôt fait penser à quelqu'un en particulier, qui s'englue un peu pareil. Enfin, ça a au moins le mérite d'être court :-) Certains d'entre vous l'ont-ils déjà lu ou ont-ils déjà lu d'autres livres de cet auteur ?

edit : ce n'est pas un livre pour enfants (malgré la couverture !)


 
 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 16 Septembre 2006

J'avais promis de vous les montrer ... 

Voilà donc mes achats chez Alphabets, des fils Weeks Dye Works et Gentle Art ainsi qu'un kit Alphabets  : 

 Et puis les tissus patch trouvés chez Toto Soldes  

Je ne resterai pas tous les jours près de 13 heures au bureau, mais je suis ravie d'avoir fait une vraie pause-déjeuner-plaisir !

Mes achats d'hier
Mes achats d'hier

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie, #Patchwork

Repost0

Publié le 16 Septembre 2006

Marie vous a déjà parlé il y a quelque temps de sa découverte d'Elisabeth George (ici) et de sa série de romans mettant en scène le trés respectable Lord Thomas Linley, Detective Inspector au New Scotland Yard et de son sergent, la très banale banlieusarde Barbara Havers.

J'ai déjà lu tous les romans de cet auteur et j'attends le prochain avec impatience, la fin du dernier ... je préfère d'ailleurs ne pas en parler de cette fin ... sinon demander pourquoi Elisabeth George a osé écrire cela ?

Mais mon propos d'aujourd'hui est de vous rappeler que depuis début septembre, Canal Jimmy diffuse chaque dimanche soir, l'excellente série britannique "Meurtres à l'anglaise", tirée des romans d'Elisabeth George.  

Cette adaptation est fidèle aux romans et le casting des deux personnages principaux correspond exactement à l'idée que je m'en étais faite en lisant les romans !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Séries TV

Repost0

Publié le 15 Septembre 2006

Nouveau vendredi travaillé ... et donc nouveau plaisir méridien !

Pas de lunch box, ni de cantine aujourd'hui, pas d'IKEA non plus, ... il faut varier les plaisirs ....

Aujourd'hui, je suis allée chez Alphabets ......

J'avais besoin de fils  Gentle Art Sampler Threads - Lavender Pot Pourri et Victorian Rose -  pour terminer deux ouvrages qui s'envoleront bientôt chez leurs destinatrices, et j'avais des fiches à acheter ou à commander .... ....  

Et oui, nos camarades d'Accroforum sont d'horribles tentatrices ...  Elles nous montrent les dernières nouveautés de créateurs américains fétiches tels que Shepherd's Bush et ses bottes de Noël et il faudrait qu'on soit assez solides pour résister à ces tentations 3 mois avant Noël ... ! Et bien non ! Ce n'est pas possible !

Donc en plus des fils indispensables à la finition des deux ouvrages en cours et à la réalisation de l'échange Halloween (qui sera plus automnal que sorcieresque, d'ailleurs ... mais vous verrez ça plus tard !), j'ai commandé à Madame Alphabets trois bottes pour Talie,
et et une pour moi que vous pourrez admirer   (rubrique Shepherd's Bush Books, puis Stockings, modèles Jillian, Elisabeth et Mary pour Talie, Peter pour moi) !

Et maintenant, il n'y a plus qu'à dégager du temps pour broder tout ça !
 
En repartant je me suis arrêtée chez Toto qui vend en ce moment (le vendeur m'a dit que les arrivages étaient irréguliers) des tissus patch à 7,50 € le mètre. J'ai craqué pour un bout de tissu halloweenesque, un autre à fleurettes, et un pour Noël ...
Et finalement après avoir acheté un sandwich, je suis revenue au bureau où j'attends la contribution d'un retardataire avant de finir mon pensum de fin d'été qui doit partir impérativement aujourd'hui pour Paris  par voie électronique ... mais à quelle heure ?

édit de 23 heures :
Le retardataire m'a envoyé ces infos vers 16 heures - mais comme d'habitude j'ai dû réécrire son texte (4 pages) qui n'était pas en français (phrases sans verbes, subordonnées inexistantes, entre autres). Numéro 2 a validé l'ensemble sans autres retouches que quelques accords qui m'avaient échappé. Je croyais être lbre à 18h30 .... Mais Numéro 2 a tenu à ce que Big Boss valide l'ensemble ... Je n'ai cliqué sur 'Envoyer' qu'à 20h23 ... et je suis arrivée à la maison vers 21 h !
Ouf, enfin en week end, mais ce n'est que maintenant, après un bon repas dans un nouveau restau que je décompresse réellement !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost0

Publié le 15 Septembre 2006

Samedi dernier, nous sommes allés faire un tour à Montauban, ma ville natale, pour visiter l'exposition sur Ingres et l'Antique qui se tient au Musée Ingres jusqu'au 17 septembre ... mais je vous ai raconté l'expo mardi ...

Ce que je ne vous ai pas précisé, c'est que c'est Antinoüs qui nous y a accueilli ....

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cette statue de l'ami d'Hadrien , trouvée à Rome, a été léguée par Ingres à Montauban,  sa ville natale (et la mienne aussi !) 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Culture

Repost0

Publié le 14 Septembre 2006


Toujours dans le cadre des questionnaires lecture du jeudi, en voici un en retard, qui est paru sur le site américain le 24 août dernier.
Son thème : La géographie dans les romans...

 

Avez-vous déjà souhaité visiter un endroit décrit dans un livre ?

A priori non. Mais à l'occasion, il m'est arrivé d'aller sur les lieux mêmes où se déroulait un livre que j'avais lu.
Quand je suis arrivée à Paris en 1976, je me suis rendue sur les lieux évoqués dans les romans d'Emile Zola, mon écrivain préféré des années lycée. Et j'ai arpenté les quartiers du Bon Marché (Pot Bouille et Au bonheur des Dames), du Trocadéro et de Montmartre (Une page d'Amour), des Halles (Le ventre de Paris) ...
Plus tard, nous avons exploré les quartiers où se déroulaient les romans de Balzac, Simenon, Modiano, ...

En 2004, lors de notre voyage aux Etats Unis, l'une de nos étapes programmées était Denver et ses environs, dont le Parc National des Montagnes Rocheuses. Peu de temps avant notre départ (sans aucune relation avec le voyage), j'ai relu 'Le Poète' de Michael Connelly et j'ai vu que le départ de l'action se déroule justement dans ce Parc National ... et au lieu de choisir de résider à Denver, j'ai préféré réserver une chambre à Boulder, lieu de résidence des héros de ce livre (en plus, c'était plus près du Parc !)
Toujours pendant ce même voyage, nous sommes passés à Durango où se déroule en partie l'action des romans de James D. Doss, et dans le pays Navajo, lieux de résidence des héros de Tony Hillermann !

Vous-êtes-vous rendu dans un endroit précis parce que vous en aviez lu la description dans un livre ?

Pour les lieux parisiens des romans de Zola, oui.
Plus tard, à l'occasion de vacances américaines, il m'est arrivé de me retrouver dans les lieux fréquentés par certains personnages de romans (le Los Angeles d'Harry Bosch, le Miami et la Floride d'Edna Buchanan, Douglas Coupland ou Carl Hiaasen, le Pays Indien de Tony Hillermann, ... ). Cet été j'ai pensé à Tony Robinson et son inspecteur Banks quand nous étions au Yorkshire ...
Ma lecture du roman 'Le bruit sous le silence ' de Pascal Dessaint lors de mon installation à Toulouse en 1999, m'a incitée à aller visiter les lieux où se déroulaient cet excellent roman. Encore aujourd'hui, j'y repense, lorsque j'emprunte (occasionnellement) le boulevard des Crêtes !

Si oui, cela a-t-il été à la hauteur de vos attentes? Ou était-ce comme un musée, ou une rue banale ?

Le plus grand choc a été le Pays Indien (Ute et Navajo) dont la réalité est si bien décrite dans les romans de Tony Hillermann. 
Lors d'une première visite, les lieux des romans peuvent avoir tendance à ressembler à un musée, quand on y vit quelque temps cette impression s'estompe et nos propres souvenirs et expériences la remplacent.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Booking through Thursday

Repost0

Publié le 13 Septembre 2006

La petite robe de Paul


Sur le chemin pour Versailles, samedi, voilà dans quoi j'étais plongée ...

L'histoire : Paul n'a jamais rien caché à sa femme. Un jour, il est irrésistiblement attiré par une petite robe blanche exposée dans la vitrine d'un magasin. L'irruption de ce vêtement d'enfant dans l'univers feutré d'un couple sans histoire va soudain produire des effets dévastateurs et réveiller de vieux démons... Pas de mélodrame, mais un voyage tout en finesse dans les méandres du soi et de l'esprit.

J'ai été emballée par ce livre ! Il y a une trentaine de chapitres, un pour le mari, un pour la femme, en alternance. Deux réactions face à la petite robe blanche, deux sensibilité différentes, des secrets de famille... Sans trop entrer dans les détails, l'auteur nous fait entrer dans son monde, dans le malaise né dans le couple, dont l'origine remonte à des années.

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 13 Septembre 2006

L'avant-dernier jour de nos vacances anglaises avait bien mal commencé.
 
Basés à Manchester, nous avions prévu d'aller découvrir la côte nord du Pays de Galles, ayant bien apprécié la région de Cardiff (au Sud) lors d'un précédent séjour ...

Nous n'avions donc absolument pas imaginé que le nord était constitué de villages plus sinistres les uns que les autres, de bourgs présentant en front de mer une enfilade de maisons aux fenêtres occultées par du contreplaqué, suivies de baraques à frites fish & chips / kebabs / poulet frit, de manèges décrépits, et de champs de caravanes et de mobile-homes collés les uns aux autres qui recouvraient les collines avoisinantes à perte de vue !

Un peu déçus, nous avons quand même poursuivi notre route jusqu'à Conwy (* selon le guide Vert) que nous avons visité avant d'y déjeuner. Le restaurant salon de thé où nous avons déjeuné, le Pen-y-Fryn (la maison sur la colline en gallois) était installé dans une maison datant de 1575 et ayant servi, entre autres, d'auberge au XIXème siècle ...
 
Morceaux Photos choisies de ce village - j'aime bien le panneau spécifiant que l'alcool est  interdit près des remparts ...
 
Sitôt le déjeuner avalé, nous avons pris l'autoroute pour quitter au plus vite ces endroits peu charmants et nous sommes allés visiter Chester (** selon le guide Vert).
Vacances Anglaises ... Chester
Et là, la journée était sauvée !
 
Nous sommes instantanément tombés sous le charme de cette ville !
Port de l'époque romaine au Moyen Age, remplacé par Liverpool lorsque l'estuaire de la River Dee fut ensablé, Chester reste une ville animée dont le centre ville a gardé son aspect du Moyen Age (aux enseignes des boutiques près).
  
Au premier étage des bâtiments de cette rue commerçante circule une galerie qui dessert le second niveau des boutiques installées niveau rue, ou une deuxième boutique installée seulement à l'étage. Cette galerie permet en outre aux passants d'être protégés des intempéries !
 
Vacances Anglaises ... Chester

Et ces échoppes sont très anciennes .....

Vacances Anglaises ... Chester

mais pourvues de toutes les enseignes modernes  ....

Vacances Anglaises ... Chester
... je vous montrerai un autre jour les vestiges romains de cette ville qui mérite VRAIMENT le détour !
 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Britannia for ever !

Repost0