Publié le 15 Septembre 2006

Samedi dernier, nous sommes allés faire un tour à Montauban, ma ville natale, pour visiter l'exposition sur Ingres et l'Antique qui se tient au Musée Ingres jusqu'au 17 septembre ... mais je vous ai raconté l'expo mardi ...

Ce que je ne vous ai pas précisé, c'est que c'est Antinoüs qui nous y a accueilli ....

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cette statue de l'ami d'Hadrien , trouvée à Rome, a été léguée par Ingres à Montauban,  sa ville natale (et la mienne aussi !) 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Culture

Repost0

Publié le 14 Septembre 2006


Toujours dans le cadre des questionnaires lecture du jeudi, en voici un en retard, qui est paru sur le site américain le 24 août dernier.
Son thème : La géographie dans les romans...

 

Avez-vous déjà souhaité visiter un endroit décrit dans un livre ?

A priori non. Mais à l'occasion, il m'est arrivé d'aller sur les lieux mêmes où se déroulait un livre que j'avais lu.
Quand je suis arrivée à Paris en 1976, je me suis rendue sur les lieux évoqués dans les romans d'Emile Zola, mon écrivain préféré des années lycée. Et j'ai arpenté les quartiers du Bon Marché (Pot Bouille et Au bonheur des Dames), du Trocadéro et de Montmartre (Une page d'Amour), des Halles (Le ventre de Paris) ...
Plus tard, nous avons exploré les quartiers où se déroulaient les romans de Balzac, Simenon, Modiano, ...

En 2004, lors de notre voyage aux Etats Unis, l'une de nos étapes programmées était Denver et ses environs, dont le Parc National des Montagnes Rocheuses. Peu de temps avant notre départ (sans aucune relation avec le voyage), j'ai relu 'Le Poète' de Michael Connelly et j'ai vu que le départ de l'action se déroule justement dans ce Parc National ... et au lieu de choisir de résider à Denver, j'ai préféré réserver une chambre à Boulder, lieu de résidence des héros de ce livre (en plus, c'était plus près du Parc !)
Toujours pendant ce même voyage, nous sommes passés à Durango où se déroule en partie l'action des romans de James D. Doss, et dans le pays Navajo, lieux de résidence des héros de Tony Hillermann !

Vous-êtes-vous rendu dans un endroit précis parce que vous en aviez lu la description dans un livre ?

Pour les lieux parisiens des romans de Zola, oui.
Plus tard, à l'occasion de vacances américaines, il m'est arrivé de me retrouver dans les lieux fréquentés par certains personnages de romans (le Los Angeles d'Harry Bosch, le Miami et la Floride d'Edna Buchanan, Douglas Coupland ou Carl Hiaasen, le Pays Indien de Tony Hillermann, ... ). Cet été j'ai pensé à Tony Robinson et son inspecteur Banks quand nous étions au Yorkshire ...
Ma lecture du roman 'Le bruit sous le silence ' de Pascal Dessaint lors de mon installation à Toulouse en 1999, m'a incitée à aller visiter les lieux où se déroulaient cet excellent roman. Encore aujourd'hui, j'y repense, lorsque j'emprunte (occasionnellement) le boulevard des Crêtes !

Si oui, cela a-t-il été à la hauteur de vos attentes? Ou était-ce comme un musée, ou une rue banale ?

Le plus grand choc a été le Pays Indien (Ute et Navajo) dont la réalité est si bien décrite dans les romans de Tony Hillermann. 
Lors d'une première visite, les lieux des romans peuvent avoir tendance à ressembler à un musée, quand on y vit quelque temps cette impression s'estompe et nos propres souvenirs et expériences la remplacent.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Booking through Thursday

Repost0

Publié le 13 Septembre 2006

La petite robe de Paul


Sur le chemin pour Versailles, samedi, voilà dans quoi j'étais plongée ...

L'histoire : Paul n'a jamais rien caché à sa femme. Un jour, il est irrésistiblement attiré par une petite robe blanche exposée dans la vitrine d'un magasin. L'irruption de ce vêtement d'enfant dans l'univers feutré d'un couple sans histoire va soudain produire des effets dévastateurs et réveiller de vieux démons... Pas de mélodrame, mais un voyage tout en finesse dans les méandres du soi et de l'esprit.

J'ai été emballée par ce livre ! Il y a une trentaine de chapitres, un pour le mari, un pour la femme, en alternance. Deux réactions face à la petite robe blanche, deux sensibilité différentes, des secrets de famille... Sans trop entrer dans les détails, l'auteur nous fait entrer dans son monde, dans le malaise né dans le couple, dont l'origine remonte à des années.

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 13 Septembre 2006

L'avant-dernier jour de nos vacances anglaises avait bien mal commencé.
 
Basés à Manchester, nous avions prévu d'aller découvrir la côte nord du Pays de Galles, ayant bien apprécié la région de Cardiff (au Sud) lors d'un précédent séjour ...

Nous n'avions donc absolument pas imaginé que le nord était constitué de villages plus sinistres les uns que les autres, de bourgs présentant en front de mer une enfilade de maisons aux fenêtres occultées par du contreplaqué, suivies de baraques à frites fish & chips / kebabs / poulet frit, de manèges décrépits, et de champs de caravanes et de mobile-homes collés les uns aux autres qui recouvraient les collines avoisinantes à perte de vue !

Un peu déçus, nous avons quand même poursuivi notre route jusqu'à Conwy (* selon le guide Vert) que nous avons visité avant d'y déjeuner. Le restaurant salon de thé où nous avons déjeuné, le Pen-y-Fryn (la maison sur la colline en gallois) était installé dans une maison datant de 1575 et ayant servi, entre autres, d'auberge au XIXème siècle ...
 
Morceaux Photos choisies de ce village - j'aime bien le panneau spécifiant que l'alcool est  interdit près des remparts ...
 
Sitôt le déjeuner avalé, nous avons pris l'autoroute pour quitter au plus vite ces endroits peu charmants et nous sommes allés visiter Chester (** selon le guide Vert).
Vacances Anglaises ... Chester
Et là, la journée était sauvée !
 
Nous sommes instantanément tombés sous le charme de cette ville !
Port de l'époque romaine au Moyen Age, remplacé par Liverpool lorsque l'estuaire de la River Dee fut ensablé, Chester reste une ville animée dont le centre ville a gardé son aspect du Moyen Age (aux enseignes des boutiques près).
  
Au premier étage des bâtiments de cette rue commerçante circule une galerie qui dessert le second niveau des boutiques installées niveau rue, ou une deuxième boutique installée seulement à l'étage. Cette galerie permet en outre aux passants d'être protégés des intempéries !
 
Vacances Anglaises ... Chester

Et ces échoppes sont très anciennes .....

Vacances Anglaises ... Chester

mais pourvues de toutes les enseignes modernes  ....

Vacances Anglaises ... Chester
... je vous montrerai un autre jour les vestiges romains de cette ville qui mérite VRAIMENT le détour !
 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Britannia for ever !

Repost0

Publié le 12 Septembre 2006


Encore et toujours !


25 ans déjà qu'on s'est dit oui !

Et je le redirais aujourd'hui sans hésitation !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0

Publié le 12 Septembre 2006

 

Le Musée Ingres de Montauban présente depuis le 15 juin et jusqu'au 17 septembre une exposition exceptionnelle sur Ingres et l'Antique, organisée avec le Musée d'Arles et de la Provence Antiques et avec le soutien du Musée du Louvre.
A partir du 2 octobre, c'est le Musée d'Arles qui présentera cette exposition qui MERITE le détour !  

On y découvre l'influence des artistes grecs et des peintres italiens (surtout Raphaël) sur l'œuvre de Jean-Auguste-Dominique Ingres.

Dans la première salle, deux sculptures grecques (ou leur copie romaine, j'ai oublié) encadrent le tableau qu'elles ont inspiré,

Cliquez pour afficher l'image suivante

La collection de lampes, vases et autres statuettes gréco-romaines du peintre sont exposées à l'étage, juste avant une salle où sont exposés des dessins de statues d'une justesse extrème, tel ce dessin reprenant trois statues de Marc-Aurèle :

Cliquez pour afficher l'image suivante

ou ce "sampler" de sarcophages :

Cliquez pour afficher l'image suivante

En fin de visite, une des œuvres d'Ingres que je préfère : l'Apothéose d'Homère, où l'auteur antique trône au milieu du tableau entouré des artistes et écrivains de toutes les époques avec, à ses pieds l'Iliade (et son glaive) et l'Odyssée (la rame). On reconnait, Corneille, Racine, Shakespeare, Raphaël y est aussi, de même que Michel Ange .....
Le Musée de Montauban présente une tapisserie des Gobelins reproduisant le tableau original se trouvant au Louvre.

Cliquez pour afficher l'image suivante

Le bureau d'Ingres, avec sa palette de peinture, son fauteuil et son violon, était toujours visible (j'ai toujours aimé cette pièce, que j'ai découverte dans les années 70 lors d'une visite avec un de mes professeurs d'histoire du Collège ... Ingres ! )

Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Culture

Repost0

Publié le 11 Septembre 2006

Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas tant brodé ou terminé (finitionné) des ouvrages de broderie ...

Ce week end, je me suis rattrapée, mais il faut dire qu'à la fin de cette semaine, les deux SAL "Winter Snapperland" et "Marquoir ABC" vont commencer, et j'ai intérêt d'être bien à jour de mes en-cours pour suivre le rythme de ces deux là  !

Voilà donc mes réalisations du week end !

Tout d'abord, voilà la broderie Sajou réalisée dans le cadre de l'échange France-Italie, organisé par La Sorcière Rouge sur Accroforum.
C'est une double première pour moi : c'est la première fois que je brode des modèles Sajou (trouvés dans le livret n° 203, figurant dans les modèles libres de droits, gentiment proposés sur le Forum de la Maison d'Anaël), et c'est mon tout premier matelas !

Cliquez pour afficher l'image suivante

Cliquez pour afficher l'image suivante

Je ne vous en montre pas la face A, car y figurent les initiales de la destinataire de l'échange, ... vous la verrez quand elle l'aura reçu !

J'ai ensuite terminé de broder les motifs Marquoir proposés chaque lundi par Anne R ... j'avais beaucoup de retard !

Cliquez pour afficher l'image suivante

Et j'ai brodé un petit coussin à ciseaux pour l'anniversaire d'une copine internaute ; je l'ai rempli de lavande du jardin de mon père :

Cliquez pour afficher l'image suivante   Cliquez pour afficher l'image suivante

... A suivre !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost0

Publié le 10 Septembre 2006

Je viens d'arriver (de revenir) à Paris et je suis tentée par la moindre sortie :-) C'est ainsi que hier soir (samedi), j'ai été aux Fêtes de Nuit, dans le Parc du Château de Versailles.

Cliquez pour afficher l'image suivante

J'avais déjà vu, au cours de mes oraux, des pubs pour Les nuits musicales de Versailles (je ne suis plus sûre de l'intitulé exact) et ça m'avait bien tentée, mais je n'avais finalement pas eu l'occasion d'y aller. C'est pour ça qu'en voyant ici des affiches pour les Fêtes de Nuit, je n'ai pas laissé passer l'occasion !



On est parti de chez nous une heure et demie avant le début, à 21h30, mais il s'est avéré que c'était une mauvaise idée, et qu'une demie-heure en plus n'aurait pas été de trop, puisque nous sommes arrivés dans les gradins à 21h30. Bizarrement, le spectacle était prévu de commencer à 21h45. Ils ont du penser à nous :-)


Je ne savais pas trop à quoi m'attendre (puisque comme je l'ai écrit, j'y ai été un peu en touriste ;-) mais je n'ai vraiment pas été déçue ! Déjà, le lieu est splendide (et d'ailleurs, je veux revenir à Versailles !!). La scène était posée sur l'extrémité d'un bassin, avec les gradins en demi lune autour. Impressionnant. En plus, on a eu de la chance au niveau des places que nous avons eu, car même en étant dans la catégorie la moins chère (qui était quand même chère, surtout pour des étudiants !), on était à la bordure de la catégorie supérieure (donc un peu plus vers le centre) et assez bas.

Cliquez pour afficher l'image suivante




Le sous-titre du spectacle était "Les noces de l'enfant roi" (Louis XV, je précise, parce que je l'ai appris il y a deux jours :-). Et en fait, il y avait une voix-off qui parlait du point de vue de l'Infante d'Espagne. J'ai trouvé ça original ! On retraçait ainsi toute la période qu'elle avait passé à la Cour de France.

Bref, j'ai beaucoup aimé et je ne regrette pas d'y avoir été :-)

(et la prochaine fois, on partira à l'heure pour ne pas arriver tout essouflé :-D)
 
 
Cliquez pour afficher l'image suivante

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Culture

Repost0

Publié le 10 Septembre 2006

Si vous etes sur Paris d'ici au 10 Octobre, je vous conseille d'aller au centre tchèque. Il y a une expo gratuite et courte (env. 10 minutes) dont le but est de faire de la musique avec les oeuvres d'art exposées !

Cliquez pour afficher l'image suivante

Voici quelques exemples :

Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Cliquez pour afficher l'image suivante

 


Cliquez pour afficher l'image suivante

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Culture

Repost0

Publié le 9 Septembre 2006

Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil


Je viens de refermer mon troisième livre d'Haruki Murakami, et je suis toujours, si ce n'est plus, emballée par cet auteur !

L'histoire : Hajime a connu pour la première fois l'amour en compagnie de la douce Shimamato-San, à l'âge de douze ans. Séparés par la vie, il ne l'a pourtant jamais oubliée. Aujourd'hui, à l'aube de la quarantaine, Hajime est devenu un homme ordinaire : marié, père et gérant d'un club de jazz en plein essor. Ce fragile équilibre résistera-t-il à ses retrouvailles avec Shimamato-San ?

En le lisant ce livre, on rentre très vite dans le "monde" de Murakami. L'histoire en elle-même est assez commune, mais il décrit la situation sans entrer dans le larmoyant. A lire !!

 

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0