Cuisine d'hiver

Publié le 28 Novembre 2006

Selon le calendrier, on est presque en, hiver, même si vendredi dernier, les températures flirtaient avec les 20° !


Et en hiver, rien de tel qu'un bon plat mijoté, qui embaume la maison ... 

Donc, vendredi dernier, même si la météo refusait de se prêter au jeu, j'ai préparé un pot au feu selon la recette traditionnelle familiale depuis au moins 4 générations (Marie, j'espère que tu perpétueras celle là !).

 

Il faut :

un morceau de plat-de-côtes de bœuf
un morceau de gîte avec un os à moelle 
un kilo de mélange de légumes pour pot au feu (Mr Carrefour en a de très bien)  et en plus,
3 poireaux
4 petits navets
600 g de carottes
1 branche de céleri
gros sel
1/2 pastille Chausson (pour la couleur)

Mettre la viande dans une marmite avec une bonne pincée de gros sel et recouvrir d'eau froide.
Faire bouillir le tout et enlever l'écume qui se forme. 

 

 

Baisser le feu et laisser mijoter deux bonnes heures ou plus à feu doux (petits bouillons) en rajoutant de l'eau si nécessaire (la viande doit toujours être recouverte).
Laisser reposer une nuit et dégraisser. (on peut sauter cette étape si on est pressé, mais c'est dommage !)
Le lendemain matin, refaire chauffer et ajouter les légumes épluchés (en enlevant du bouillon pour le réserver de côté, si votre marmite est trop petite !)
Laisser cuire 30 à 45 minutes à petits bouillons

 

Je sers le tout avec de la moutarde de Dijon, des cornichons et de la moutarde de Scanie (trouvée chez Ikea) : 

 

   

Je sers le bouillon avec des petites pâtes à potage (étoiles ou alphabets, quand Marie est là) ou avec du tapioca (je préfère !) ou en tant que base d'une soupe aux oignons et au fromage (mais je vous en parlerai une autre fois... )

Bon appétit ! 

 

 

 PS : je viens de mettre à jour la récap de toutes les recettes déjà publiées sur ce blog.
Pour que vous puissiez y acccéder facilement, elle figure en avant-dernière ligne du cadre 'Sites Préférés' de la colonne à gauche des articles

 

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
bonjour,<br /> ou trouver les pastilles chausson <br /> merci
Répondre
B
Je les trouvais dans les épiceries des villages de la région, comme celle de Labastide Beauvoir. Cela fait un moment que je n'en ai pas acheté ... <br /> Bonne recherche
E
Je crois que faire cuire les pommes de terre dans le pot au feu trouble le bouillon, donc moins joli à l'oeil et de plus, ne permettrait pas de le conserver aussi longtemps que sans.<br /> Mais rien n'empêche de faire cuire les pommes de terre à part :-)
Répondre
F
Bonaniv',  le blog!Comme quoi, on apprend toujours quelquechose, j'ignorais jusqu'à l'existence de ces pastilles!Et pourquoi jamais de patates dans TON potof? C'est la recette, ou alors, ton goût , ou alors ta tradition? (je crois que je n'oserais jamais servir un pot-au-feu sans pdt, moi!)En tout cas, il a l'air succulent!
Répondre
B
J'ai tellement entendu dire par ma grand mère qu'un pot au feu se faisait SANS pommes de terre que ce serait un sacrilège de passer outre ... et j'aurais trop peur qu'elle vienne m'enguirlander !
M
Heu... ;-)Je ferai un effort :-)
Répondre
L
Tiens, je connaissais pas non plus les fameuses pastilles en question. Moi je mets un cube de bouillon de poule... enfin, quand c'est moi qui fais le pot au feu..
Répondre