Mes dernières lectures

Publié le 12 Mars 2006

L'avantage des déplacements, c'est de me donner du temps pour lire  ...
La semaine dernière,  j'ai profité de mon séjour à Paris pour dévorer un pavé passionnant de 829 pages qu'il était impossible de poser :

Les vivants et les morts de Gérard Mordillat raconte l'histoire d'un couple Rudi et Dallas, qui travaillent dans une usine de fibre plastique.
Un jour cette usine 'doit fermer', mais avec un plan social, ça repart pour un tout petit tour ... et puis l'usine ferme, les esprits s'échauffent, l'usine est occupée, la police intervient ....
Fresque un peu à la Zola où l'auteur décrit les influences croisées du politique et des médias, amène une réflexion sur les relations entre économique, politique et social et analyse les relations entre ouvriers, entre copines, entre chomeuses...
Le tout bien écrit, avec des personages plus vrais que nature.


J'ai également terminé cette semaine 'Un matin , je suis partie' d'Alice Steinbach
, l'histoire d'une journaliste américaine qui parcourt l'Europe pendant 9 mois sabbatiques. Elle passe d'abord par Paris, puis Londres, Oxford, où elle suit des cours et finit par l'Italie, avec Venise, la Campanie et Rome.
Davantage réflexion sur soi sur la vieillesse, que récit de voyages, cet ouvrage est plaisant ... mais pas exceptionnel !
Dans le genre des récits de voyage, il vaut mieux lire Bill Bryson (j'ai en attente son livre sur l'Australie) et dans celui des Américaines en Europe, Frances Mayes ('Sous le soleil de Toscane' et 'Bella Italia') sont bie meilleurs !

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Je suis contente de voir que quelqu'un d'autre a lu et apprécié le livre de Mordillat !
Répondre