Publié le 17 Mars 2007

Depuis les vacances américaines de 2000 où nous avions fortement apprécié les pains de maïs du Cracker Barrell, nous en faisons de temps en temps, sur la base de deux recettes assez différentes.

 

Aujourd'hui, c'est de celle de L'Homme que je vais vous parler...  

 

Pour 12 petits pains il faut :

1/2 litre de lait
170g de farine de maïs
30g de farine de blé
5g de sel fin
40 g de sucre en poudre
1 oeuf
30g de beurre
12 g de levure (baking powder)

Battre ensemble dans un bol l'oeuf avec la moitié du lait
Dans un saladier, mélanger les farines, le sucre, le sel et la levure.
Verser peu à peu le mélange oeuf et lait sur les ingrédients secs en travaillant rapidement.
Mettre du beurre fondu dans des moules à muffins
Verser la pâte dans ces moules beurrés et recouvrir du reste de lait froid
NE PAS MELANGER
Mettre à four moyen et laisser cuire une heure.
Servir avec du sirop d'érable, du Golden Syrup, de la confiture ....

 

 

Ces pains de maïs ressemblent beaucoup à ceux que nous dégustons pendant nos vacances américaines.

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost0

Publié le 16 Mars 2007

Vendredi dernier, j'avais décidé de ne pas faire de courses (enfin pas trop) mais de chercher une recette inédite avec ce qui restait dans le frigo ...

Il y avait des filets de haddock  - j'ai pensé à toi Isa ;-) - des oeufs de caille, un reste de bouquet de persil ...

Mon livre de recettes anglaises m'a fait une proposition avec ces ingrédients ....

 

J'ai donc préparé un kedgeree (pilaf de poisson )

 

Pour 6 il faut (et entre parenthèses, ce que j'ai utilisé pour 2 !) :

550 g de filets de haddock (150g)
325 g (170 g) de riz basmati
6 oeufs de caille (6, j'aime bien ça ;-))
4 cuillères à café de persil haché
75 cl (50 cl d'eau + 1 cube Maggi) de bouillon de volaille
1 oignon haché
1 cuillère à café de poudre de curry
1 feuille de laurier
huile, sel, poivre

Plonger le haddock dans une casserole remplie d'eau (et d'un peu de lait), y  ajouter la feuille de laurier et faire frémir 10 mn après avoir porté à ébullition.

Dans une poêle, faire revenir l'oignon haché dans de l'huile, ajouter le curry et le riz, bien mélanger puis verser le bouillon de volaille enb remuant avec une cuillère en bois. Porter à ébulition , puis baisser le feu et couvrir . Laisser frémir 10 mn environ jusqu'à ce que le riz ait absorbé le liquide.

Pendant ce temps, faire durcir les oeufs de caille 4 mn (ou des oeufs de poule 8 à 10 minutes), puis les écaler.

Effeuiller le haddock et le mélanger au riz avec la moitié du persil.

Couper les oeufs en deux et les disposer sur le riz.

Saupoudrer du persil haché restant.

 

 

C'est excellent !

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost0

Publié le 15 Mars 2007

Son frère
Ce Besson-là a aussi ressurgi lors du rangement des vacances ! Acheté il y a trois ans, je ne l'avais finalement pas ouvert, à cause du thème qui promettait une histoire triste - et je n'avais pas alors la tête à ça.


L'histoire : Un peu faible, et poussé par sa compagne Claire, Thomas fait des analyses de sang qui se révèlent être désastreuses. Son frère, Lucas, l'accompagne alors pour l'épreuve douloureuse et tragique qu'il s'apprète à connaître. En parallèle, Claire jette l'éponge, l'ami de Lucas s'éloigne, les parents se sentent impuissants, un vieillard qui raconte son histoire.


J'ai aimé les chapitres qui s'alternaient de la façon suivante :
- de mars à juin, l'épreuve à l'hopital ;
- de juillet à août, les derniers moments passés sur l'île de Ré.
J'ai aimé l'exposé des faits sans fioritures, l'attitude de Lucas coûte que coûte et son dévoument envers son frère. J'aime beaucoup l'écriture de P. Besson !

(je quitte les classiques pour les modernes, actuellement, et ce n'est pas pour me déranger !)

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 15 Mars 2007

Pas de problème pour broder l'objectif de la semaine du SAL Pretty in Pink !

Il fallait broder le personnage central et même si j'ai commencé à l'envers, le personnage central est toujours au milieu !

Cliquez pour afficher l'image suivante

J'apprécie de plus en plus broder ce modèle en un fil ... mais je ne crois pas que je ne ferai que du un fil ...

ça demande beaucoup plus de concentration ... et il est impossible de défaire les erreurs !

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost0

Publié le 14 Mars 2007


En l'absence des hommesEn l'absence des hommes, mon premier livre de Philippe Besson !
(et ressurgit de la bibliothèque de chez moi à l'occasion du rangement lors des vacances)


L'histoire : Nous sommes en 1916 et Vincent a 16 ans. La journée, il rencontre Marcel (Proust) qui se prend d'une grande tendresse pour lui. Ses nuits, il les passe avec Arthur, un soldat en permission pour une semaine.


J'ai trouvé ce roman à la fois très beau et très dur sur la fin, la douleur de la mère. J'ai trouvé la rédaction originale avec les "Il dit : " et les "Je dis : ", ça change !


Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 14 Mars 2007

Madame La Mercière du Comptoir est une tentatrice !

Oui, j'avoue, j'avais flashé sur le stitcher's wallet vu dans le numéro de mars du Gift of Stitching ... mais je pensais le faire plus tard ... un jour ....

Mais Barbara en parlait si bien dans son blog jeudi dernier, et vendredi, elle y montrait même le début de cet ouvrage , que ... j'ai moi aussi préparé mes affaires !

Cliquez pour afficher l'image suivante

J'ai puisé dans mon stock de fils nuancés américains, et retrouvé un lin 12 fils couleur thé acheté chez Nathalie des Trésors de la Grenouille ...

Dans un premier temps, je pensais utiliser des fils Gentle Art (Liberty, Highland Heather, Pine, Brandy, Wood Smoke et Tarnished Gold) et le Confederate Grey de Weeks Dye Works, mais quand j'ai commencé à broder j'ai trouvé le Pine trop vif, alors j'ai défait mes premiers points et je l'ai remplacé par le Grape Leaf de la même gamme ....
puis le Highland Heather m'a semblé trop pâle, je lui ai donc substitué le Victorian Pink de GA et le Begonia de WDW, mais qui sait ... je changerai peut être encore d'avis avant de l'utiliser ...

Voilà donc le début de cet ouvrage :

Cliquez pour afficher l'image suivante

Fils utilisés : Grape Leaf, Liberty, Wood Smoke from The Gentle Art

Pour imiter Cathsotte, je me suis fabriqué un petit sac pour protéger cet ouvrage qui m'accompagnera dans mon tout prochain déplacement parisien ...  

Cliquez pour afficher l'image suivante

Non, ce n'est pas un sac patché, j'ai trouvé ce superbe tissu 'façon patch' sur le marché de Lavaur au mois de janvier, et je trouve qu'il convient parfaitement pour protéger ce nouvel en-cours !

Et cet après midi, je vais montrer cet ouvrage et quelques autres en-cours à Madame la Mercière du comptoir ...

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost0

Publié le 13 Mars 2007

La Route de Midland

 

Une fois n'est pas coutume, je suis en retard dans la rédaction de mes articles ! J'ai lu ce livre en grande partie dans le vol Toulouse-Paris le week-end dernier.

 

L'histoire : Will quitte New-York pour récupérer le cadavre de son frère Ray, dans une ville du désert américain. Le cercueil dans son van, il se rend au Salt Café pour annoncer à Amy la mort de Ray, son ancien amant disparu depuis des années. Au Salt Café, il trouvera aussi Zach, un vieux mécano, et Singer, un ado recueilli par Amy.

 

J'ai bien aimé l'ambiance de ce livre comme j'ai aimé me trouver dans les déserts américains. L'absence de tout qui entoure les personnages, Singer qui essaie de trouver une voie, Will dont le douloureux passé ressurgit, et les autres...

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 13 Mars 2007

Tempus Fugit n'est qu'une tentatrice ...

Déjà, je me suis laissée entraîner dans deux SAL ...

Mais quand elle s'est mise à nous montrer les superbes assortiments de tissus américains, devant lesquels je résistais stoïquement depuis plusieurs années .... j'étais à deux doigts de me laisser emporter ...

Puis Noëlle a montré les tissus qu'elle venait de commander ... et là, c'était fichu ...

Samedi 5 mars, je suis donc allée surfer sur le site de Fat Quarter Shop ... et j'ai failli commander toute la boutique ...

Mais j'ai été sage !

Au courrier de lundi, il y avait cette (très) grosse enveloppe rebondie :

J'ai craqué ....

Et à l'intérieur, super bien emballés : 

du tissu  Nell's Flower Shop de Blackbird Designs pour Moda et les 35 carrés de 5 pouces de la collection complète de Nell's Flower Shop

J'ai craqué ....J'ai craqué ....
J'ai craqué ....

la collection de 'Christmas presence' (37 carrés de 5 pouces / 12,7 cm) dans un sachet assorti :

J'ai craqué ....

et une boîte en métal contenant un ensemble de tissus de laine (Bound to the Prairie), avec les patrons de différents modèles (étui à ciseaux, porte aiguilles ... ) :

J'ai craqué ....

J'adore ....

J'oubliais : livraison en 8 jours pour 9,50 $

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Patchwork

Repost0

Publié le 12 Mars 2007

Tout d'abord, je tiens à vous remercier d'avoir été aussi nombreux à donner votre avis, à propos de mon article Environnement !

Après avoir lu quelques commentaires, je me suis demandée si en rajoutant le mot mondial, les résultats auraient été différents (à vous de me le dire !) ... vous allez voir pourquoi !

Je vais commencer par vous dire pourquoi je vous ai posé cette question. En cours, vendredi, on a parlé du film d'Al Gore et des problèmes de rejet de dioxyde de carbone dont il est question.

Notre prof nous a donné un article de Norman Foster (en 2005) qui se pose la question suivante :

"How many people are aware that in the developped world buildings consume half the energy we generate and are responsible for half the CO2 emissions, the remainder being divided almost equally between transport and industry ?"

Pour les non-anglophones :

"Combien de personnes sont conscientes que les bâtiments consomment la moitié de l'énergie produite et sont responsables de la moitié des émissions de CO2, le reste se partageant de manière équitable entre les transports et l'industrie ?"

Eh oui, d'après lui, à l'échelle mondiale, c'est le secteur du batiment le plus pollueur en matière de dioxyde de carbone ! Plus précisément, c'est la fabrication de batiments qui pollue car, toujours d'après son article, il affirme que la production d'une tonne de ciment engendre l'émission d'une tonne de CO2.

Ce qui m'amène à parler du film d'Al Gore. Si vous l'avez vu, vous aurez remarqué qu'il ne parle... pas une seule fois du secteur du batiment, ce qui s'explique malheureusement par des raisons politiques ! En effet, ce sont principalement les pays en voies de développement, comme la Chine, qui construisent en masse et je n'imagine pas qui que ce soit faire un film les accusant de polluer la planète en voulant se développer ! Tout ça pour dire que le pire est à venir côté environnement !

Une chose encore : avant de commencer cet article, j'ai été sur le site de l'ADEME (Agence De l'Environnement et de la Maitrise de l'Energie) ; on trouve ici un camembert qui montre que les secteurs pollueurs en France sont répartis comme suit :

- 25% Industrie ;
- 24% Transport ;
- 18% Batiment ;
- 33% Autres (agriculture, déchets, production d'énergie, gaz frigorigènes).

Donc, pour tous ceux qui n'ont pas répondus le bâtiment, vous n'aviez pas tout à fait tort, si on se place uniquement du point de vue de la France ;-) !

  

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Bazar

Repost0

Publié le 12 Mars 2007

Cliquez pour afficher l'image suivante

 

Il y a quelques jours Hala a retrouvé un stock d'échevettes Anchor blanches qu'elle envisageait de teindre. Ayant changé d'avis, elle les proposait à celles qui seraient tentées par des essais de teinture.

Je me suis proposée et samedi dernier,  j'ai reçu son enveloppe rebondie en provenance d'Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, ornée d'un superbe timbre que je partage avec vous ! 

Lors des promotions d'avant fermeture du magasin Bouchara de Toulouse, j'avais acheté du lin blanc, trop blanc ...

Deux bonnes raisons pour me lancer un de ces jours dans la teinture, au thé, au vin, à l'oignon ... j'hésite encore !

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #broderie

Repost0