Publié le 11 Novembre 2006

Ben oui, hier j'ai travaillé ... non stop de 7h50 à 18 heures !

Sans pause déjeuner, sauf peut être 2 minutes, le temps d'aller demander à ma secrétaire de me ramener un sandwich (jambon crudités pour les curieuses !) ... 

Numéro deux partait en week end en début d'après-midi, nous avons passé la matinée à actualiser les dossiers, le contrat de gestion 2007 suite à la réunion de mercredi, et surtout à finaliser le projet de bilan .... puis à 14h15,il est parti .... en même temps que les dossiers chez le Big Boss qui doit les valider avant l'envoi (lundi soir).

Moi, .....
- j'ai terminé les prévisions financières (sans les approfondir assez à mon goût, j'espère ne pas m'être trop trompée),
- j'ai relancé les retardataires (uniquement ceux qui avaient un mot d'excuse jusqu'à lundi matin) ,
- récupéré plein d'infos,
- imprimé toutes les contributions au tableau de bord mensuel (qui doit être expédié lundi avant 9 heures !)
- rempli le portable

... Et cet après midi ou demain, j'exploiterai tout ça ....

Sympa après une semaine de 52 heures !

Le moins drôle ... c'est que la rocade étaient bouchée, les rues du centre ville aussi ... et j'ai mis un peu plus d'une heure pour rentrer !

Vivement mercredi .... je m'arrète pour 5 jours une fois les 5 échéances simultanées passées !


édit de 18h40 :

ça y est, le tableau de bord est fini ... après trois heures d'analyses intensives bercées de musique cajun (Bernard a trouvé une radio louisianaise sur internet)
Demain ce sera au tour des urgences comptables et de l'habillage (commentaires) des prévisions budgétaires ! 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0

Publié le 10 Novembre 2006

Edit de 20h10 (voir tout en bas)

Quand je vous ai parlé des livres que j'avais lus dans le cadre du jury FNAC de la rentrée littéraire, en fait je ne vous ai pas tout dit ....


Il y en a un dont je ne vous ai pas parlé parce que je ne l'ai pas du tout, mais alors PAS DU TOUT aimé.

L'histoire était innommable, le style plus que banal, les personnages répugnants, en bref rien ne sauvait ce livre ....

Mon mari, qui avait aussi essayé de le lire (pour le jeu de mots du titre sans doute), n'a même pas pu le finir ... moi, je m'y suis obligée, surtout parce qu'il ne comportait que 240 pages, je n'allais donc pas y passer trop de temps (mais qu'est-ce qu'elles ont été longues ces 240 pages ... ...)

En septembre, j'ai été surprise de le trouver en bonne place dans les librairies ....

Mais ce matin, ce matin, dans une maison de la presse d'une gare parisienne, j'ai vu ce livre immonde couvert d'un bandeau rouge où se détachaient en lettres blanches la mention "Prix X Y"

D'où ma question du jour :

Les jurés des prix littéraires lisent ils les livres qu'ils honorent ?



Bon allez, je vous dit tout ...
Le livre c'est "Corpus Christine" de Max Monnehay, et il a eu le prix du Premier Roman 2006

 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 9 Novembre 2006


Le questionnaire d'aujourd'hui est paru initialement sur le site américain de Booking through Thursday le 19 octobre dernier.

Il porte sur la lecture au lit !


Lisez-vous au lit ?

Oui. Je ne peux pas m'endormir sans avoir lu quelques pages du roman en cours. Mais je ne lis au lit que le soir juste avant de m'endormir et le matin, les rares fois où on traîne au lit avant de se lever (souvent pendant des vacances pour éviter de faire du bruit trop tôt !)

Où conservez-vous les livres que vous lisez au lit ? Sur votre table de chevet ? Y-a-til beaucoup de livres dessus? Gardez-vous là des livres que vous ne lisez pas (livres non terminés ou livres déjà lus)

Le livre que je lis au lit est celui en cours, celui qui me suit partout (de la chambre au séjour, à la cuisine, au bureau, ... ) le temps de sa lecture.

Je garde sur et autour de ma table de chevet des livres à lire ... et la pile monte, monte au fil des mois puisque j'empile plus vite que je ne lis  :-(
Il y a quelques livres entamés en attente de reprise, beaucoup non commencés ... mais aucun déjà lus !
Ceux là, je les donne à Marie, à mes parents ou à la bibliothèque de L* (pour les livres en anglais que Marie n'aimera pas !).


Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Booking through Thursday

Repost0

Publié le 8 Novembre 2006


pour aller faire un tout petit tour à Paris ....

Je m'envole cet après-midi, après une réunion qui s'annonce éprouvante (j'ai quitté le bureau à 21 h hier soir après 14 h de travail ... rien que pour la préparer avec numéro 2 ! )

Mais ce qui est bien ... c'est que ce soir, je vais dîner avec Marie .... je ne sais pas encore où, c'est elle qui choisit le restaurant ;-)

Jeudi, je serai en réunion à La Défense jusqu'à 17 heures puis je reviendrai à Toulouse très vite (mais avec un petit arrêt chez WH Smith quand même ... )



Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0

Publié le 7 Novembre 2006


Au marché de Revel, samedi, j'ai trouvé les dernières tomates de l'année.
Petites, bien charnues, elles étaient idéales pour faire une nouvelle fournée de
3 pots de tomates confites !
J'ai récemment trouvé une nouvelle utilisation de ces tomates : outre les salades et les pâtes qu'elles accompagnent à merveille, je les ai disposées, avec l'une des gousses d'ail confite avec elles, dans des papillotes de filets de saumon et de lieu ... Excellent (et sans une once de matière grasse !)



J'ai également réalisé mon premier pain d'épices, en suivant scrupuleusement la recette d'Argone. J'y ai glissé quelques cubes de zeste d'oranges confits. La maison embaumait pendant la cuisson ... et il est booooon !

 




Je prendrai les petits pains d'épices à Paris mercredi soir, pour que Marie et son amoureux puissent eux aussi en profiter !
 

Dimanche j'ai continué sur ma ma lancée, avec une fournée de petits biscuits croquants aux amandes & pistaches et leurs acolytes les macarons amandes & noisettes

 

Nous en avions parlé pendant nos vacances malouines, et le temps plus frais s'y prétant bien, j'ai préparé une soupe de pois cassés pour notre déjeuner de dimanche, et des feuilletés aux épinards pour le repas du soir.   

J'ai aussi cuisiné un gratin de courgettes que nous dégusterons lundi soir et dont voici la recette :

Pour 6, il faut :

3 courgettes,
1 pot de ricotta,
15 cl de lait
2 œufs,
fromage rapé (emmental ou parmesan)
sel, poivre,
romarin ou menthe fraîche

Couper les courgettes en rondelles.
Disposer dans un plat à four en saupoudrant chaque couche d'un peu de fromage rapé.
Dans un saladier, battre les œufs en omelette, ajouter la ricotta, le lait, les herbes et l'assaisonnement.
Verser sur les courgettes.
Saupoudrer de fromage rapé.
Mettre à four chaud (200 °) pendant une heure environ

 

 

PS : en période de travail intensif et de journées entières passées devant un écran, ma meilleure façon de décompresser le week end, c'est de cuisiner ... ainsi, je peux me reposer les yeux !

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Cuisine

Repost0

Publié le 6 Novembre 2006

 

Mercredi dernier, j'avais profité du jour férié pour reprendre le dernier sac réalisé pour Marie et malheureusement trop long ... j'espère qu'il conviendra cette fois ...



Lancée dans la couture, j'ai également réalisé cette semaine quelques souris-pique-épingles selon le modèle paru dans le MCI d'automne :

 



J'ai aussi terminé les écharpes en velours qui traînaient depuis presque un an (je vous en ai déjà parlé , quand je les ai achetées à La Droguerie de Nantes et , quand je les avais montées et piquées à la machine )  ... mais maintenant que le temps se rafraîchit, j'ai vraiment envie de pouvoir les porter !

 

 


Inutile de vous préciser que je n'ai presque pas brodé ce week end, puisque le reste de mon temps libre, je l'ai passé en cuisine ... mais c'est une autre histoire ....
 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #patchwork, couture, tricot et autres

Repost0

Publié le 5 Novembre 2006

We Need to Talk About Kevin

Kevin, à 16 ans, est incarcéré dans une prison pour mineurs de l'Etat de New York après avoir assassiné sept élèves, un employé de la cafétaria et une enseignante de son lycée.

Eva, sa mère, écrit à Franklin, le mari dont elle est séparée, le récit de sa vie.

Dans ce roman par lettres, Eva retrace chronologiquement toute son histoire, ses valeurs, ses croyances.

Elle raconte comment de propriétaire-créateur-éditrice de guides de voyages 'à la dure', elle s'est retrouvée épouse et mère d'un enfant dificile.

La narration de sa grossesse a quelques similitudes avec celle racontée par Eliette Abécassis dans 'un heureux événement'.

Elle relate l'enfance puis l'adolescence de Kevin sous l'angle des relations antagonistes entre mère et fils. Le 'lien' habituel entre mère et son enfant ne semble pas exister entre eux, ni in utero, ni ensuite et dès sa naissance elle ressent son enfant comme opposé à elle. Kevin enfant lui fait souvent penser à un vieillard, apathique, sans envie, revenu de tout ... Kevin ado lui fait peur car elle sent en lui une fibre maléfique ...

Puis vers la fin, xxxxxxxxxxxxxxxx Non je ne vous dis pas ... vous le lirez vous-même ;-)

Et la fin ... les 10 dernières pages ... je suis encore sous le choc !

Ce roman est plus une dissection de relations que l'histoire d'une relation mère/enfant traditionnelle, à l'histoire - vue par la mère (mais est ce objectif) de la genèse d'un meurtrier.

Ce roman  ne ressemble à aucun livre que j'aie pu lire jusque là ...

Il est, par ailleurs, extrèmement bien écrit, du moins en VO ; j'espère que la traduction française est à la hauteur.

Je vous le conseille donc . Mais, s'il vous plait ... quand vous l'aurez lu à votre tour, pourra-t-on en parler ...


? Censure ?
Lorsque j'ai parlé de ce livre à la bibliothèque de L*, en insistant sur l'aspect littéraire de l'écriture de Lionel Schriver, la bibliothécaire m'a dit que pour l'instant, malgré les demandes d'achat de plusieurs lecteurs, ils n'envisageaient pas d'acheter ce livre ... dont le thème pourrait heurter !
Je ne m'étais pas vraiment encore posé la question de la censure exercée par les bibliothèques ...
Et vous, qu'en pensez-vous ?
Doit-on trouver toutes sortes de livres dans les bibliothèques ?
- Ne doit-on y trouver que des classiques ? [au risque de ne les voir empruntés que par des scolaires ou leurs parents ?]
- ou tout sauf des classiques ?
- Des romans à la mode ? [mais est ce de la Littérature ?
]
- Des livres intemporels [et pas le dernier livre sur un scandale du moment
?] Mais qu'est ce qu'un livre intemporel ?
- Des romans à l'eau de rose [je n'ai vu des romans de Barbara Cartland et de Delly que dans une seule bibliothèque dans la douzaine que j'ai fréquentées ... et c'était un don d'une dame entrant dans la maison de retraite située face à la bibliothèque :-) ] ?
- Des romans de gare, ou parus en feuilleton [mais quid de Balzac, Dumas et autres Zola] ?
- Des guides de voyage ... au risque de les récupérer abimés après l'été ou après un voyage éprouvant (pour les livres bien sûr !) ?

 ....

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #Livres

Repost0

Publié le 5 Novembre 2006

J'ai les pieds gelés malgré mes deux paires de chaussettes (dont une rose à pois verts, avec une grenouille - eh oui, malgré ça, mon copain m'aime ! ;-) et le chauffage qui peine à chauffer notre mini-appartement.

Moi qui devait regarder un film, je me retrouve à taper mon rapport de stage parce que j'ai parlé à une copine de promo qui m'a faite stresser ! Résultat, j'en ai fait plus de la moitié ce soir ! Mais je n'ai pas regardé mon film...

edit : la preuve en image !

Cliquez pour afficher l'image suivante


Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Bazar

Repost0

Publié le 4 Novembre 2006

Seule et en week-end

(La liste 5 étoiles de mon iPod en fond sonore et un english breakfast tea à portée de main)
Je suis seule. Mon amoureux s'est levé tôt ce matin (10h, lol), ce n'était pas arrivé depuis... heu... oui, longtemps ! Il est à l'autre bout de Paris (tiens, curieusement, il n'est pas loin du chantier où je fais mon stage ! Moi j'y suis la semaine, lui le week-end...) où il a rejoint des copains pour faire des parties de paintball. Puis ce soir, il a un resto avec ces mêmes copains... Depuis que je suis ici, c'est la première fois que je passe vraiment du temps toute seule. Eh bien, c'est pas mal aussi :-)

Enfin, j'ai rien fait d'exceptionnel. Je suis à peine sortie. J'ai peur de Paris le samedi (le sens caché de cette phrase est : mon porte-feuille ne peut pas sortir le samedi :-) J'ai fait des trucs chiants. J'ai étendu une lessive (après avoir descendu sur 2 étages 5kg de linge mouillé) ; je minimise mes affaires abimées sur le chantier. J'ai même nettoyé la salle de bain. N'allez pas non plus croire que c'est tout sale chez moi mais bon... heu...là ça en avait vraiment besoin :-)

J'ai fini : "When in Rome..." de Gemma Townley (en VO :-) . Puis je suis partie à la médiathèque où je suis restée pas mal de temps. J'y ai pris entre autre le dvd de "Vacances romaines", car qu'il y avait une allusion à ce film toutes les dix pages dans le livre que je viens de finir.


ChAnTiEr

Mon stage se poursuit... Je pense que le retour à l'école va être dur... J'aurais aimé que ce stage soit plus long. Il me reste encore une semaine. J'ai appris des choses sur le plan technique, mais aussi sur le plan humain. Je cotoie des gens que je n'aurais jamais rencontré sinon. Et c'est bien :-)

Les seuls points négatifs sont :
- le temps : il fait froid !!
- les riverains : ils sont bêtes :-( Enfin, une minorité des automobilistes le sont. Vous voyez un panneau "route barrée" et de splots qui barrent une route, vous vous engagez quand mêm, vous ? Bah, eux, oui. Ce qui est marrant, c'est que maintenant, j'ai l'impression de connaître  les gens de la rue. Il y a le couple du début de la rue. Des jeunes retraités je pense. Il y a la maison où habitent... deux frères (jumeaux ?). Il y a la maison de la vieille dame toute frêle. Eh puis les passants. La vieille dame aux jambes bandées, le jour du marché. Le vieux chinois. Le gamin à vélo. Celui qui voulait du grillage pour son petit-fils.


Je m'en vais répondre à mes mails... sinon je pense qu'il y en a une qui ne va pas être contente ;-)


Just like honey (The Jesus & Mary Chain)

Listen to the girl
As she takes on half the world
Moving up and so alive
In her honey dripping beehive
Beehive
It's good, so good, it's so good
So good

Walking back to you
Is the hardest thing that
I can do
That I can do for you
For you

I'll be your plastic toy
I'll be your plastic toy
For you

Eating up the scum
Is the hardest thing for
Me to do

Just like honey (x 17)

BO "Lost in translation"

Voir les commentaires

Rédigé par marie

Publié dans #Bazar

Repost0

Publié le 4 Novembre 2006


Ce matin, au marché de Revel,  alors que j'achetais de l'anis vert en poudre pour faire la recette de pain d'épices d'Argone,  j'ai rencontré Clothilde et Sissou qui y faisaient aussi leurs courses ...

C'était bien de les voir en vrai et de leur parler !
 

Voir les commentaires

Rédigé par bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0