Août 2021

Publié le 1 Septembre 2021

Un mois qui a commencé très frais, avec à peine 12° le matin et des maxima à 22°. Les températures de saison, au-delà de 30° ne sont revenus que brièvement en deuxième semaine, puis en fin de mois, nous permettant enfin de profiter à nouveau de bains dans la piscine !  

Un mois où nous avons cuisiné, à deux mains ou à quatre, des recettes classiques (soupe froide à l'ailtsatsiki, taboulé, radis au foie salé, salade grecque (campagnarde),  Burgers maison, poke bowl au tartare de saumon, salade de haricots blancs au thon, gratin de courgettes au chèvre-menthe-pignons, tomates farcies, ratatouille, muffins pêches-basilic, citronnade à la menthe), revisitées (salade aux gésiers confits, tarte aux courgettes-chèvre et menthe, Tartothon version 2021, citronnade façon virgin mojito), inédites (tarte sans pâte aux fromages et courgettes, salade pastèque-feta-basilic) 

Un mois où, comme chaque année au mois d'août, nos voisins sont partis en vacances, nous laissant leurs clés pour surveiller leur maison et prendre soin de leur jardin. Nous avons donc ainsi profité des produits de leur potager (très généreux en courgettes, tomates et concombres) et de leur tout nouveau poulailler (nous fournissant un à deux œufs par jour !)

Un mois où nous avons apprécié la liberté de retourner au restaurant, vers nos adresses habituelles, comme Les AsiatidesLes Trois Brasseurs, Zen Asie ou L'Enclos, récentes comme Il Popolo, nouvelles comme Phô Labège.

Un mois où j'ai beaucoup lu, notamment Centennial (Colorado saga en vf), un pavé en VO qui m'avait beaucoup marquée lors de ma première lecture en 1976.

Un mois où nous nous sommes régalés de deux séries d'Arte, l'excellente danoise 'Quand revient le calme' et la tchèque 'Un espion très recherché', où nous avons visionné, sur Canal +, la dernière saison de Deutschland (83, 86 et 89).

Un mois où j'ai bien tricoté, avançant sur les nouvelles chaussettes de l'Homme et, réalisant un bonnet pour smoothie Innocent lors d'un tricot-frites.

Un mois où nous avons repris le chemin du marché de Revel, délaissé depuis fin 2019, où nous avons retrouvé avec plaisir nos commerçants préférés, producteurs de légumes tarnais, de viandes audoises et confiseur d'olives.

Un mois où nous sommes partis en balade sur les traces de mes ancêtres, découvrant les lieux où certains avaient vécu au XIXème siècle et au début du XXème siècle, sans trouver aucune traces d'eux dans les cimetières visités.

Août 2021

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article