Mai 2020

Publié le 1 Juin 2020

Un mois qui a commencé confiné, avec en ligne de mire la date du 11 mai, et l'espoir de pouvoir de nouveau circuler plus librement et d'aller rejoindre nos restaurants préférés pour y acheter "à emporter" à défaut de pouvoir nous y installer pour consommer sur place.

Un mois où nous avons cuisiné, à deux mains ou à quatre, des recettes inédites (quiche 3C, bruschette, salade russe), vintage (ragoût de cœur aux légumes, clafoutis de la grand-mère de l'Homme), récentes (velouté d'asperges, salade de tomates à l'ail, cannelloni de courgettes), classiques (quiche jambon-champignons, rillettes de sardines au curry doux, feuilletés de foies de volaille, gratin de courgettes, gratin de pâtes aux fruits de merchampignons farcis, Pizza maison, bouchées de maïs aux abricots secs et pignonsclafoutis aux cerises, croustillous de Murielfar breton aux pruneaux, gâteau aux pommes),  

Un mois où nous nous sommes régalés des produits de saison et notamment des fraises du Tarn et Garonne et des asperges audoises, ainsi que des aillets locaux commandés chaque semaine chez mon supermarché paysan.

Un mois où j'ai continué de faire mes courses en mode drive et de passer des commandes de produits locaux au supermarché paysan (mais qu'il me tarde de retourner faire les marchés !) 

Un mois, où, dès le 6, nous avons pris notre premier bain de l'année dans la piscine, dans une eau à 22° juste avant que les Saints de glace nous ramènent presque en hiver !  

Un mois où j'ai beaucoup lu, me régalant notamment de belles lectures, comme L'étincelle de Karine Reysset, Couleurs de l'incendie de Pierre Lemaitre et La danse de la mouette d'Andrea Camilleri.

Un mois où j'ai pu revenir à la médiathèque, en mode drive !  

Un mois où nous avons continué d'apprécier les propositions de nos robinets à images en visionnant des films et des mini-séries (L'agent immobilier, Dos au mur, Il revient quand Bertrand) en continuant à avancer sur le visionnage de nos séries fétiches (Young Sheldon, Modern Family, Outlander, Bosch), en frissonnant avec la dystopique Black Mirror, découvrant avec un grand plaisir les héroïnes des trois saisons de Killing Eve et arrivant aux derniers épisodes actuels pour quelques séries (Better call Saul, Le Bureau des Légendes, Homeland

Un mois où j'ai terminé de photographier l'album de cartes-postales de la grand-mère de l'Homme, qui m'a permis de compléter les branches collatérales de son arbre généalogique au fil du déchiffrement de ces cartes.

Un mois où mes tricots ont bien avancé, notamment le Reagan dont j'ai fini le long - très long - morceau de jersey, et ces chaussettes rayées apparemment dépareillées ! 

Un mois où j'ai enfin revu mes amies tricoteuses, pour un après midi tricot déconfiné, respectant la distanciation réglementaire.

Mai 2020

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bonne suite de déconfinement. Athènes retrouve son ambiance depuis la réouverture des cafés et des tavernes.
Répondre
B
On file au restaurant dès ce midi ! <br />