Avril 2020

Publié le 1 Mai 2020

Avril 2020

Un mois confiné

Un mois où je suis sortie seulement à cinq reprises, et uniquement pour faire des courses alimentaires (des "Drive" dans les supermarchés voisins et complémentaires, couplés à des pleins de viandes, légumes et fruits du Lauragais au supermarché paysan).

Un mois où j'ai rencontré des copines et l'Enfant, virtuellement, grâce à Skype et Zoom, pour des discussions, des partages et même des ateliers-tricot !

Un mois où j'ai assisté à des présentations de livres de cuisine en vidéo sur Instagram, grâce à Isabelle Guerre

Un mois où j'ai retrouvé le goût de cuisinerà deux mains ou à quatre, des recettes classiques  (quiche jambon-champignons, croque-monsieur et autres sandwiches chauds, risotto aux aspergesgaufrescakecrêpes), récentes ( scones fromage chorizo, effiloché de porcbouchées de lapin à la moutarde, croustillous de Muriel) , inédites (Velouté aux asperges, salade de haricots verts aux framboises, ragoût de porc aux artichauts, pâtes au lard fumé & brocolis, riz sauté au poulet et aux cacahuètes, riz aux pois chiche, raisins & herbes, cuisses de poulet à l'américaine).

Un mois où nous avons utilisé consciencieusement les produits les plus anciens stockés dans les placards et le congélateur et où j'ai encore plus apprécié la production prodigieuse des arbres fruitiers de l'année dernière qui nous a permis de consommer compotes d'abricots et de figues tout au long de ces semaines confinées. 

Un bon mois côté lectures avec des ouvrages excellents : 'Nos espérances' d'Anna Hope, 'Sanction' le dernier recueil de nouvelles de Ferdinand von Schirach, 'Boccanera' de Michèle Piedinelli. Mais aussi un mois où j'ai peiné, en passant deux semaines sur un seul roman 'Rouge impératrice' de Léonora Miano, foisonnant, déroutant et peut-être pas vraiment idéal en cette période confinée !

Un mois où nous nous sommes régalés de films récents (Merci Canal+), de documentaires (Merci Arte et France 5) et de belles séries, avec le retour de La Casa de Papel,  du Bureau des légendes et de L'amie prodigieuse, avec l'excellente Dérapages, proposée par Arte avec Eric Cantona dans le rôle principal, l'originale Unorthodox sur Netflix, mais aussi avec les désormais classiques  Better call Saul, Bosch,  Homeland.

Un mois où, grâce aux réseaux sociaux, nous avons découvert de nouveaux artistes, comme Les Goguettes,  ... en attendant de pouvoir, un jour, assister à un de leurs spectacles ! 

Un mois où j'ai poursuivi mes recherches généalogiques en progressant sur les branches collatérales, notamment en exploitant les cartes postales collectionnées par la grand-mère de l'Homme, tout en documentant l'arbre de photographies et de liens vers les sources dans les registres d'état civil. 

Un mois où la maison de mes grands-parents, dernier lieu de mon enfance, a été vendue, à huis-clos, en raison du confinement.

Rédigé par Bill

Publié dans #C'est la vie !

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
On espère que le mois de mai sera un peu meilleur que ce mois d'avril confiné oû jamais ici nous n'avons vécu d'aussi tristes fêtes de Pâques.
Répondre